inoXman (septembre 2008)


Une semaine avant les vendanges, Olive est allé se mettre minable une fois de plus sur l’inoXman, qui fêtait son dixième anniversaire (voir compte-rendu des éditions 2003, 2004, 2005). Il servait, pour l’occasion, de guide touristique – et accessoirement de boulet – à Titi (le cuistot aventurier voyageur) qui arrivait spécialement de Corse en jet privé, armé d’un énorme jambon, pour sa première participation à cette épreuve.

L’édition de cette année différait d’un inoXman normal (si tant est qu’il y ait des inoXman normaux) en raison d’une météo appocalyptique (creux de 3,5 m en mer), ainsi que de la réfection du phare de la Coubre.

Ainsi, nous seraient épargnées les traversées à la nage des trois conches de St Palais, Nauzan et Pontaillac et aussi la montée-descente de l’escalier du phare. Par contre, une section de 10 km de course à pied serait ajoutée en début d’épreuve (le tour de Bonne Anse), après une navette en bateau pour nous déposer au bout de la langue de sable, au jour naissant.

Au final, de 6 à 10 heures d’efforts à toc, selon les participants, sans voir l’ombre de la queue d’une balise, dans un cadre naturel extraordinaire.

Publicités

Une Réponse

  1. un grand merci a toi le grand chevalier des temps moderne, pour m’avoir fais vivre cete belle aventure
    et n’oubli pas sur un vtt il y a aussi des pt plaquettesss
    aqtchaolami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :