Bienvenue sur le blog des Flying Avent’Hure

rubriks

Image3Image4Image5Image6Image7Image8Image11Image12Image9Image10Image13Image14Image1étymologiecalendrier

Résultats Avent’Hure nocturne 2020

Résultats_categories

Résultats_temps_intermédiaires

Photos : https://www.facebook.com/FlyingAventhure?__tn__=%2CdlC-R-R&eid=ARDd8spZcOg5n4Z9o7f6A_I0qv5jGRI4oGXoTD3hjlQyy_qlttVmWc-1jkgKJf49t2SoXOaHHkdDB6Mu&hc_ref=ARTkB8LKmcYGYk8FrpSXM-ic4N2ZihBxGHblFeDG4DgYAqxDB0Ai0cCRzfZtVKkHtJw

reco-test Avent’hure 2020

La perspective d’une soirée vautré sur le canapé, une bière éventée à la main, à vivre par procuration devant une série télévisée débile déjà vue trois fois ne vous soulève pas d’enthousiasme ? Vous avez envie de sentir votre corps souffrir un peu, lutter contre le froid et s’endurcir à l’effort ? Confronter vos peurs enfantines à la terrible réalité des frayeurs nocturnes engendrées par le craquement d’une branche morte provoqué par la fuite d’un ragondin encore plus terrifié que vous ? Retrouver les sensations du chasseur-cueilleur du néolithique, enfouies au plus profond de votre cerveau reptilien, lancé à la recherche de petits bouts de tissu orange et blanc ?

ALORS VENEZ TENTER L’AVENTHURE NOCTURNE – SAMEDI 25 JANVIER 2020 à AIGONNAY (79370)

Inscription : https://www.helloasso.com/associations/association-flying-avent-hure

Amussons-nous dans le Musson

Fin décembre 2019, une triplette motivée a réalisé l’intégrale de la descente du Musson, de sa naissance au Nord/Est de Cherveux jusqu’à son confluent avec la Sèvre, entre François et Saint-Gelais. Sûrement une première MONDIALE !

Avent’Hure Nocturne 2020

RESULTAS

Résultats_categories

Résultats_temps_intermédiaires

PHOTOS

https://www.facebook.com/FlyingAventhure?__tn__=%2CdlC-R-R&eid=ARDd8spZcOg5n4Z9o7f6A_I0qv5jGRI4oGXoTD3hjlQyy_qlttVmWc-1jkgKJf49t2SoXOaHHkdDB6Mu&hc_ref=ARTkB8LKmcYGYk8FrpSXM-ic4N2ZihBxGHblFeDG4DgYAqxDB0Ai0cCRzfZtVKkHtJw

Le film de la reco :

INFOS UTILES AU JOUR LE JOUR :

24 janvier : Ce jeune homme en liberté conditionnelle, pas méchant au demeurant mais aux capacités intellectuelles limitées, vous montre comment utiliser le boitier électronique de façon erronée.
Un exemple à ne pas suivre, c’est pas comme ça ki fofère.

infos9

23 janvier :  Dans la liste du matos, on vous parle de couverture de survie. N’encombrez pas inutilement votre sac à dos : 3m x 4m seront amplement suffisants.

infos3

22 janvier : 

Vous êtes 160 inscrits au 22 janvier, f’rez gaffe à pas vous marcher dessus…
Et un conseil, calmez votre joie quand vous dégoterez une toile si vous voulez pas la filer à tous les jardiniers alentour.

info111

Samedi, pensez à bien vous noker les pieds avant la course, si vous ne voulez pas vous les niquer, une ampoule est si vite arrivée…

infos1

20 janvier : Normalement, samedi, il ne devrait pas pleuvoir. Mais ça risque quand même de cailler un peu. Alors, évitez de vous habiller n’importe comment, faut pas prendre les histoires de cerveau reptilien de chasseur/cueilleur du néolithique au pied de la lettre… Nous, on dit ça, c’est pour pas que vous attrapiez un rhume.

dscf7711

19 janvier : 120 inscrits à c’t’heure. Demain on imprime les cartes.
Au niveau tos, prévoyez un dispositif réfléchissant (deux si vous amenez votre cerveau) ainsi qu’un éclairage adéquat.

inf13

19 janvier : Nous nous sommes offerts les services d’un géomètre expert pour finaliser les distances des deux parcours.
Ses conclusions, après une série de relevés très précis sur le terrain, confirment nos estimations : y’aura en gros 10 et à peu près 20…
Merci à lui, ça nous a coûté bonbon, mais ça valait quand même sacrément le coup…

infos5

18 janvier : Selon nos dernières estimations, la distance à parcourir pour tout shooter sera très exactement d’un une petite dizaine de kilomètres à la louche sur le 1h30, et d’une vingtaine bon poids sur le 3h.
Ca, c’est pour ceux qui privilégieront les traversées à l’arrache dans les ronces et les barbelés avec deux kilos de boue sous chaque pied. Pour les autres, ça sera plus aseptisé, mais un peu plus long…

16 janvier : Info aventhuriers nyctalopes (ce n’est pas une insulte…) :
Il y aura 17 balises sur le 1h30 et 32 balises sur le 3h, soit une toute les 5 ou 6 minutes pour ceux qui ne traîneront pas en route.
Chaque balise rapporte 1 point.
1 point en moins par minute de dépassement de temps de course.
Classement au nombre de points d’abord, puis au temps mis ensuite pour départager les éventuels ex aequo.

15 janvier : 70 aventhurier(e)s inscrit(e)s à ce jour : des solos, des en bande, des binômes, des couples, des frateries, des parents, des enfants, des djeuns, des seniors, des gars, des filles, des qu’on sait pas trop, des qui marchent, des qui courent, des pros, des novices, des qu’ont jamais vu une balise… ça va être un joyeux bordel !

12 janvier : La perspective d’une soirée vautré sur le canapé, une bière éventée à la main, à vivre par procuration devant une série télévisée débile déjà vue trois fois ne vous soulève pas d’enthousiasme ? Vous avez envie de sentir votre corps souffrir un peu, lutter contre le froid et s’endurcir à l’effort ? Confronter vos peurs enfantines à la terrible réalité des frayeurs nocturnes engendrées par le craquement d’une branche morte provoqué par la fuite d’un ragondin encore plus terrifié que vous ? Retrouver les sensations du chasseur-cueilleur du néolithique, enfouies au plus profond de votre cerveau reptilien, lancé à la recherche de petits bouts de tissu orange et blanc ?

ALORS VENEZ TENTER L’AVENTHURE NOCTURNE – SAMEDI 25 JANVIER 2020 à AIGONNAY (79370)

COUVERTURE PRESSE :

NR 2020 01 22

nr 29012020

Affiche

Raid VGA octobre 2019

CR équipe flying LKT et Vaness

Inscription à l’arrach’, grosse crève pour moi (Vaness), mais bon moral avant le départ de ce raid.

On attaque par un petit trail qui nous permet de récupérer une carte pour une CO en relais. LKT part en 1er, il boucle son parcours et me donne la carte afin que je reporte mes balises. J’enchaine sans difficultés cette CO et on monte sur les VTT pour un suivi de 12km.

LKT accroche les équipes qui sont devant nous, et le cauchemar commence pour moi…J’ai pas de jambes, je suis de suite distancée et j’arrive pas du tout à relancer. LKT se demande ce qui m’arrive, m’attend, ne dit rien mais ronge son frein. Il se concentre sur l’orient et se dit qu’il va falloir etre précis et éviter de me faire faire des km en plus. De mon coté je serre les dents et fait mon max. Une bonne lecture de carte nous permet de passer devant, mais on se refera vite doubler, sans pouvoir accrocher.

On poursuit par la CO au score, on doit être 7eme équipe à arriver sur la section. Le cauchemar continue pour moi. J’avance à rien, je tombe sans arrêt et glisse sur les branches, LKT est patient et m’attend sans rien dire. Je lis dans son regard de l’incrédulité et de l’incompréhension. On prend toutes les balises en un peu moins d’une heure, LKT oriente et pointe, moi je subis mais je m’accroche. Je commence à vraiment douter de ma capacité à finir le raid tellement je suis mal.

Atelier tir/crosfit, on est aussi nul au tir l’un que l’autre, mais vu que le crosfit semble physique, LKT me laisse tirer. J’en met quand même une dans la cible, mais on est bon pour une petite baignade de pénalité. J’étais déjà gelée, ça va pas aider !!!

On repart sur un VTT road book, on est seuls,  du coup LKT roule à mon rythme, il m’annonce les distances et on enchaine tranquilou jusqu’à une CO azimut.

Puis on reprend les VTT pour une VTT’O, LKT oriente toujours, au bout de 2 ou 3 balises je lui propose de prendre le doigt et de pointer afin qu’il puisse rester sur la carte. Je me sens un peu mieux, ce sera de courte durée. Je retrouve un peu de jambes sur le VTT couloir.

Nous arrivons à st victurnien pour une CO photo et une CO bataille navale, on peut se séparer. LKT part sur la co photo qui est plus longue, tandis que je fais la bataille navale. On croise pas mal d’équipes du petit raid. Je rentre avant lui ce qui me permet de dévaliser le ravitaillement.

Dernière section VTT, de nouveau mes jambes m’ont abandonnées et on roule à 2 à l’heure.

Malgré ce manque de physique on a super apprécié les circuits VTT qui étaient vraiment sympa, le dénivelé conséquent (1300m cumulé), et la gentillesse des bénévoles.

Merci à LKT d’avoir orienté sans nous infliger de km supplémentaires, de m’avoir supporté et désolé pour ce manque de cannes, c’était pas mon jour !

merci à tous et aux organisateurs.

Raid Oléron 2019

2 équipes plus ou moins « Flying » étaient présentes sur l’édition 2019 du raid Oléron : Vaness, Ju, LKT en mixte et Oliv, accompagné de deux crocos, Gill et Bruno, en féminine. 

1

compte rendu  Vaness, Ju, LKT

20190921_105401Un de plus !

Le parcours entre Saint-pierre et et Saint Denis était très roulant, et pas assez technique pour que l’on puisse compenser notre physique un peu en dessus.

On finit à la place du con au scratch et 2ième mixte derrière l’équipe des Princes Noirs.

Notre analyse de course en chiffres et en lettres :

 

20190921_113513

20190921_120754_019_saved

compte rendu Oliv, Gill et Bruno

2

Trail’O

7 kilomètres c’est bien long pour Oliv dont les genoux hurlent au bout d’une dizaine de foulées. Gill reste à son contact tandis que Bruno caracole devant et pointe.

3

Kayak

On attaque cette section dans les derniers mais, après quelques réglages concernant le positionnement dans la barcasse ainsi que l’amplitude de ramage, l’équipage se synchronise et devient performant, ce qui permet de reprendre une bonne dizaine d’équipes.

Le mot d’ordre pour la mise à l’eau et le débarquement c’est : « On ne fait pas nos princesses, on se comporte en bouchers ».

4

La navigation se fait en aller-retour sur un canal. C’est dommage : l’océan n’étant  pas loin, on aurait préférer aller jouer dans la houle et les vagues.

5

VTT’O

Gill oriente, Bruno pointe, tandis qu’Oliv fait la causette avec Vadim des SLRA dont l’équipe nous doublera une vingtaine de fois sur cette section.

(Ce qui veut dire que, vingt fois, on était devant eux, hi hi hi !)

6

C.O.  Domino

Nous arrivons au départ de cette C.O. juste au moment ou la triplette verte Flying disparaît dans les bois. Ils pensaient avoir bien tartiné sur le VTT, mais pas tant que ça puisqu’on est sur leurs talons malgré un départ de raid tout en douceur…

Oliv oriente, Gill verrouille et Bruno pointe.

À part une difficulté sur la balise dans les dunes, au SO du départ qu’il nous faudra  attaquer de deux façons différentes, nous faisons une belle orient’ en optimisant le parcours. Mais les moments de marche entre deux trottinages plombent notre temps de course.

Cette section était la plus intéressante du raid.

VTT’O

Oliv oriente, Bruno pointe, Gill pioche un peu mais fait le lien ente les deux afin que l’équipe ne se disloque pas. Il y a beaucoup de vent, mais nous n’arrivons pas à nous protéger à tour de rôle en roulant compact.

C.O.  St Pierre

Nous prenons le temps de bien mettre en évidence tous les postes sur la carte, afin de ne pas en zapper un, et traçons un cheminement le plus économique possible.

7

Nous entamons cette section peu de temps avant la barrière horaire.

Oliv pioche et, ne voulant pas imposer une marche forcée à ses coéquipiers, décroche au bout d’un moment pour leur laisser exprimer leurs talents de coureurs.

Gill colle au parcours fixé au départ et Bruno pointe.

Cette section urbaine avec de grandes lignes droites sur le bitume ne restera pas dans les annales des meilleurs moments de raid…

InoXman 2019

Oliv a embarqué Bruno sur la 21 ème édition de l’InoXman.

P1030622

Compte-rendu sous la forme d’un diaporama de 2mn 45 suivi d’un film inside de la course de 13 mn.

Editions précédentes :

inoXman 2018 * inoXman 2016  * InoXman 2014 * InoXman 2013 * InoXman 2012 *InoXman 2011InoXman 2010*InoXman 2008 * InoXman 2005 *InoXman 2004 * InoXman 2003

%d blogueurs aiment cette page :