• Publicités

Le feuilleton Flying Aven’thure 2018, épisode 5.

C’est bientôt la FIN !?!?

On avait laissé Olive avec les Inox, dimanche soir.

Philinox m’a donné quelques infos ce soir sur la rencontre.

Ils avaient eu des difficultés à coincer la bête dimanche, tant les chemins étaient moyennement bien balisés. De plus, ils ont choisi, eux aussi, de se servir de matos de pointe et, bien sûr, très à jour pour se guider…

(Carte tirée du site http://www.loucrup65.fr/pgie0001.htm, Merci à eux)

Ils ont entamé un chassé-croisé jusqu’à aujourd’hui : les Inox partent devant (avec le camion), arrivent au lieu de rdv pour le bivouac du soir et ils vont à la rencontre d’Olive pour finir son périple journalier avec lui, si j’ai bien compris.

Entre-temps, ils ont essayé de faire des expériences culinaires avec le sanglier…..

Faut plutôt aller chercher du côté de la date de péremption …..

Ça peut faire peur, mais Olive a déjà fait pire, une vague histoire de tortillas au boulot….

Malgré tout cela, Olivier est plutôt en bonne forme et il va relativement vite. A tel point qu’il serai en mesure de finir à Hendaye demain soir.

La météo qui annonce du temps pourri à partir de Jeudi n’y est pas étrangère.

Il va, donc, bientôt terminer la 2nde saison du Transpyr made in Flying Aventhure, à la vitesse du sanglier au galop….

(Oui, c’est du recyclage, la photo a déjà servi sur le suivi HRP de 2013. Put**n, 5 ans !!!)

J’ai pas encore le positionnement précis d’Olive et des Inox pour ce soir, mais c’est pas loin de l’arrivée.

A+

David

Publicités

Le feuilleton Flying Aven’thure 2018, épisode 4.

Bande de petits veinards, 2 épisodes en 2 jours !

Les Inox auront-ils intercepté Olive ?

La réponse à la fin du post …..

Au petit matin, Olive envoie un petit descriptif de la « cabane » dans laquelle il a passé la nuit : une grosse bâtisse un peu avant le chalet Pedro, une sorte d’étable pour 2 T-Rex…

SMS de 16h38 :

Ce matin, j’ai shooté des vautours fauves sur une crête.

Après l’euphorie, j’ai tourné trop longtemps autour d’une montagne et je me suis retrouvé à l’envers. 2 h de niquées.

Après col Errozate, la sente en plein devers n’est plus fréquenté. Un vrai casse-gueule dans les grandes herbes grasses.

Traversée de zones de fougères avec attaque de tiques testostéronés.

Je bulle au col d’Orgambidé avant de partir Sud-Est en Espagne et de perdre le réseau.

Reste 45 min de marche pour aujourd’hui et je trouve un abri rustique : un toit, sol béton, c’est tout.

Moi :

Des tiques peut-être ?

Olive :

Sais po kor

La traque aura pris la journée mais les Inox auront réussi à rattraper la bête vers 19h et des brouettes.

Rencontre du 3ème type et de la 4ème dimension !

Ça y est, ils l’ont enfin rattrapé, pas comme l’autre british hier soir…

Un petit aperçu de l’avancée globale du sanglier :

A+

David

Le feuilleton Flying Aven’thure 2018, épisode 3.

Peu d’infos depuis l’épisode 2, un peu plus aujourd’hui.

27 Août :

Je ravitaille au Portalet et j’enchaîne sur Pombie puis Arlet.

30 Août :

Cabane d’Ansabère avant la table des rois demain.

01 Septembre, à 12h16 :

Hier journée grand nimportnawak, variante avariée.

Ouvert un iti inédit dans forêts. Sûrement plus de 2000 positif et plus de 2000 négatif (de dénivelé) à vérifier à tête reposée.

14 heures dans la pampa…12h30 de marche…fini dans brouillard et gros vent.

Ce matin, Brouillard à couper au hachoir voire à la tronçonneuse.

Crêtes du Pic d’Orhy à venir.

S’en suit un petit échange sur l’ancienne vie professionnelle avec les anciens collègues (boulot, ….bla, bla, bla..)

Olive et moi au boulot,si si, c’est vrai, juste avant sa retraite.

A 17h31 :

Chalet d’Iraty, douche, lessive.

Philinox me contacte car il a le projet de partir à la chasse au sanglier dans les Pyrénées ce week-end. Avec les infos de Lydie et mes infos toutes fraîches sur le parcours d’Oliveil se lance à la chasse pour essayer de l’intercepter demain matin.

https://flyingaventhure.wordpress.com/2008/11/15/nos-amis-les-betes-philippe-linoxman/

Je conseille à Philinox de prendre quelques balles à sanglier car il avance vite l’animal !

S’en suit un long échange de SMS entre Olive et moi, histoire de lui tirer les vers du nez, en loucedé, sur ses plans pour essayer d’envoyer Philinox et Sylvie le plus près possible de la Bête, quitte à lui exploser sa batterie…

Moi : (tout en finesse, bien sûr)

Tu restes ce soir au Chalet ou tu cherches un spot ailleurs pour dodo ? Tu as prévu d’aller où demain ?

Olive :

Je marche 2 h après ma lessive. Je dors vers le chalet Pedro, une cabane.

Moi : (histoire de bien remuer le couteau dans la plaie)

Attention aux puces ! J

Olive :

Oups !

Moi :

Tu penseras à te trouver une pharmacie demain au cas où…

Olive :

Maintenant que je sens bon, je ne fais plus fuir les ours mais j’attire les vieux randonneurs british pédophiles ….

Moi :

C’est vrai que tu ressembles à un jeune éphèbe … 😁

Olive :

Rasé de près, dans la luminosité déclinante, je peux donner le change !

Moi :

Avec la bouche en cul de poule, c’est sûr !

Olive :

Tu veux du croustillant, je t’en donne !

Moi :

Effectivement ! Fait bien attention quand tu installeras ta tente ce soir … 😁😁😁

(Désolé pour le jeu de mot à la P. Bouvard aux Grosses Têtes…)

Olive :

On s’est juste croisé. Il est loin maintenant !

Moi : (tout en finesse)

Il t’observe peut-être de lin avec sa grosse longue-vue… 😁

Olive :

Et je remets 10 francs dans le bouzin…

Moi :

Te laisse pas déconcentrer par mes conneries et pense à bien t’orienter !

Olive :

Chtrouve po la cabane …

Moi :

Aïe, va falloir que tu te trouves un spot où poser la tente ?

Si tu as la possibilité et le temps, tu me fileras tes coordonnées GPS ou la direction grosso modo de là où tu t’installeras, histoire d’épingler ton étape pour le compte-rendu sur le site.

Depuis pas de réponse. Soit ;

– il cherche encore un spot pour dormir,

– il veut pu me répondre, pour pas vendre la mèche ou qu’il ne faut pas oublier que c’est un taiseux,

– il n’a plus de batterie à lire toutes mes conneries….

Un point sur sa progression :

Le 27 août, il est à Pourtalet

https://fr.wikipedia.org/wiki/Col_du_Pourtalet

Le 31 août, il est vers la Cabane d’Ansabère.

http://aiguillesdansabere.free.fr/html/SituationAcces/Cabanes/Maincabane02.html

Il n’est pas loin de la table des rois

https://fr.wikipedia.org/wiki/Table_des_Trois_Rois

Table des Trois Rois vue du lac de Lhurs

Aujourd’hui, il est arrivé au chalet de Pedro.

Il continuera pour essayer de dormir un peu plus loin.

Espérons que les Inox arriveront à retrouver le sanglier demain matin.

A+

David

Le feuilleton Flying Aventhure 2018, épisode 2

Le réseau téléphonique étant merdique, Oliv me propose de laisser un peu tomber le CT.

Je lui réponds qu’il y a Gilles qui attend impatiemment le feuilleton de l’été !

Et hop, aujourd’hui une cascade de SMS fait danser la lambada à mon portable.

J’avoue que, assis confortablement dans mon canapé, la lecture de ses mésaventures m’a bien fait rire.

SMS du 16 août

Bivouac à proximité du refuge du Portillon après une journée d’anthologie

Au niveau n’impotnawak

Quelques orteils en délicatesse

Je vais profiter du soleil pour faire sécher

Tout est trempé après une nuit sur le radeau de la méduse

SMS du 19 août

Portillon Soula par les gourgs blanc.

SMS du 23 août

J’ai jamais de réseau

Laisse tomber le suivi.

Concentre-toi plutôt sur tes preps pour la rentrée …hi hi hi

Je lui dis, c’est pas possible, y a Gilles qui attends des news de ton périple !

SMS du 24 août

En ce moment, je marche tout seul dans la nuit tombante en direction du vignemale

Reçus le 25 août, Attention, il y en a un wagon avec certains rétroactifs….Accrochez-vous…Saurez-vous reconstituer la chronologie de l’aventhure?

SMS 1

Je passe des cols.

Je vise Larribet-Arremoulit demain.

SMS 2

Que n’ai-je le talent de Sylvinox pour croquer les situations cocasses qui arrivent à Olive :

Des trucs rigolos :

Un soir, (en fait le lundi 20) j’avais plein de petites mouches dans la tente.

Je les ai virées à grands coups de serviette en arrachant les arceaux …

Mais il en restait et le matin, y en a une qui squattait dans mon oreille au réveil. Pas facile de la virer, mon tympan a pris un coup….

https://fr.wikihow.com/enlever-un-insecte-de-vos-oreilles

Aujourd’hui, je me pète la gueule.

Un bâton se fiche en terre… mon poids se porte dessus …il plie … je le lâche …il me revient pleine balle dans l’arête du nez… Saignage…

SMS 3

Ce soir, je dors sur une arête. Des sommets embrumés tout autour. Au loin des grondements. Avions ? Orages ? ….

SMS 4

Samedi 18, j’attaque le névé de la pointe Sud du Literole avec 2 crampons de grand-mère pour le verglas.

Y en a un qui pète tout de suite parce que j’avais niqué le caoutchouc dans la descente de la muerte avant. Et l’autre, il se met systématiquement en vrille, les dents pitoyables sur le dessus de la chaussure. Alors, je suis passé sur le névé à l’arrache avec mes Salomon.

(ses chaussures de rando ordinaires).

Olive a rencontré Kikos à Gavarnie le jeudi 24 août. (Remarquez le sourire UltraBrite d’Olive…)

Ce dernier m’a envoyé quelques photos (d’hier donc) de la bête, en assez bonne forme, malgré ses soucis de pieds.

Gros coup de ravito.

Derniers réglages avant de repartir… Faut rien laisser au hasard…

Il y a même LA photo de ses 5 fucking crampons par-dessus sa meilleure chaussure…

SMS 5

Lundi 20, au départ, je croise 2 pêcheurs qui arrivent de la vallée pour aller pêcher dans un lac au dessus.

On papote et comme on est dans un spot à ours, ils me parlent de la vidéo de la nana qui se filme en snowboard sans se douter, qu’en arrière plan un ours la poursuit.

J’ai tourné la tête 2/3 fois ce jour-là …

SMS 6

Lundi 20, fin de journée, je passe à côté d’un camping avant de remonter sur les hauts.

Je crève la dalle. J’ai plus rien pour demain.

Je commande un Bocadillo (sandwich) à la cafète où officie la mère et la fille.

Elles disparaissent à l’arrière de la cuisine et ¼ d’heure plus tard, la plus jeune réapparaît triomphante avec un petit bout de quignon de pain à moitié rassis qui contient une pellicule rougeâtre (du ketchup) et 2 petits morceaux de ramon.

Tout ça pour 4€70 ! J’envisage de lui envoyer au travers de la gueule, mais comme on est en Espagne, je me retiens. C’est peut-être normal dans ces contrées reculées…

Le lendemain, j’avais encore faim bien sûr…

SMS 7

La mouche dans l’oreille, c’était mardi 21 matin.

SMS 8

Mardi 21

Je me lave dans une fontaine en pleine pampa.

Dans les kilomètres de descentes qui suivent, les gens que je croise me regardent bizarre.

Finalement, j’arrive à un parking et je me regarde dans le rétro d’un bus VW.

Il reste des touffes de poils dans tous les coins, restes d’une barbe de 8 jours avec un rasoir qui coupe plus.

A l’aide du rétro, je peaufine la boucherie avant de descendre ravitailler au petit village en dessous.

Petit topo de l’avancée d’Olive, si je ne me suis pas trop emmêlé les pinceaux….

16 Août : Pas loin du refuge du Portillon.

Un petit coup de zoom…

https://refugeduportillon.ffcam.fr/

18 août : Pointe de Literole par le Sud

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pointe_de_Literole

Désolé, pas de photo libre de droits…

24 Août : Gavarnie, Rencontre avec Kikos

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gavarnie

26 ou 27 août : Il vise Larribet puis Arrémoulit

https://refugedelarribet.ffcam.fr/

Il devrait passer par là le 26.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Refuge_d%27Arr%C3%A9moulit

A+

David

Le feuilleton de l’été 2018, Made in Flying Aven’thure ! C’est (re)parti !

Le feuilleton de l’été 2018, Made in Flying Aven’thure ! C’est (re)parti !

Vous vous ennuyez en cette fin d’été …

Pas de panique, Flying Avent’hure a envoyé son vénérable représentant refaire le mariole dans les Pyrénées.

Lors de la saison 2017, Olive a interrompu son périple après 29 jours. La faute à des petites bestioles qui se sont niché dans les moindres replis de son corps……

https://flyingaventhure.wordpress.com/2017/09/18/oliv-transpyr-dans-les-pyrenees/

Cette année, bien décidé à finir ce qu’il avait entrepris, il repart donc en démarrant un peu en arrière vers Hospital de Benasque.

Il veut explorer des spots qu’il avait loupé en voulant revenir plus vite pour traiter ses petits problèmes de locataires indésirables.

Il a mis toutes les chances de son coté pour finir son avent’hure …ou pas !

Ça commence par une préparation physique au top avec des soins particulier pour ses petits petons (qui l’avaient lâchement abandonné sur la saison 2012).

https://flyingaventhure.wordpress.com/2012/07/14/hrp-2012/

Enlevage d’écharde. Un peu plus, Olive démarrait avec une belle infection….

Préparation aux efforts et aux petits bobos :

Quand il ne veut pas mettre ses chaussures de sécurité ….

S’habituer à se réhydrater régulièrement en réétudiant son itinéraire qui avait pris la poussière dans son garage pendant presque un an …

Repérage fin et précis des itinéraires sur un smartphone dernière génération (hum..) et quelques cartes au cas où …. (juste un demi kilo..)

Etude de piégeage pour attraper du gibier …

Non, Charline, ton papa n’a pas essayé de manger ton lapin, il l’a juste attrapé…

Il a refusé toutes les idées qui pouvaient l’empêcher de réussir son périple comme un homme :

– Un nouveau smartphone proposée par se chère et tendre …

– Quelques colliers anti-puces à mettre aux extrémités de son corps … (7 à 8 mois de protection, c’est peut-être un peu juste pour finir sa promenade …)

– il n’a pas voulu essayer quelques idées péchées de-ci, de-là au cour de la saison 2017 (se faire livrer des vivres à certaines adresses, une montre-balise d’alarme au cas où, des appli pour smartphone avec GéPé-èSS …). Faut pas que ce soit facile en plus ….

Bref, un départ presque la fleur au fusil car sinon, c’est pas drôle !

Lydie a donc largué Olive au retour des vacances vers 08h15 le 17 Août dans « une belle poua ».

Le V de la Victoire ?

Des News arrivent le 19 Août : « Objectif Maupas vers midi. »

Avec une photo (brumeuse ?) de ses petits pieds, apparemment en état de marche et d’un spot brumeux.

J’ai eu, aujourd’hui, de maigres nouvelles par Lydie.

Olive serait du côté de Pazan (ou Parzan, en Espagne ?) avec un certain André depuis 3 jours.

Donc, plus d’infos quand il repassera côté France et plus de photos et géolocalisation de ma part quand j’aurai révisé Google Map.

A +

David

Repérage C.O. séparés raid F.A. 2019

Recos et tests raid Flying Avent’Hure 2019

L’architecture générale du raid ULTRA est en place : comme l’année dernière, nous conservons l’idée d’une grosse VTT’O d’une quarantaine de balises, en ordre libre, qui amènera à plusieurs « hotspots » où se dérouleront principalement des C.O. à pied, un paddle/trail et, si ça se goupille bien, un aller-retour sous terre.

Cela permettra aux équipes d’éviter « le petit train » et de conserver l’incertitude de la bagarre toute la journée, pour ceux qui jouent un classement,.

Le VTT tabassera bien pour cette édition, également. Par contre, certaines C.O. seront plus typées « IOF » que l’an passé, dans les bois, sur des supports spécialement cartographiés pour l’occasion.

Une édition ou chacun pourra trouver chaussure à son pied : les rouleurs, les grimpeurs, les coureurs, les orienteurs, les bourrins, les tacticiens, les cools, les excités…

Première tournée en bécane pour valider ou infirmer certains chemins, recherche de bonnes surprises sur le terrain. On fignole la VTT’O avant de lancer les chiens enragés pour un premier test grandeur nature.

Image4

Image3

Image1

spéciale dédicace à l’édition X…

Image6

En fonction des temps de navigation, nous sélectionnerons une partie du tracé pour bâtir le parcours TIT dans le même esprit. Les choix d’orientation en VTT seront plus nombreux que sur l’édition 2018.

Nous alimenterons cette page au fur et à mesure des différents repérages et tests.

Rendez-vous à Augé le 6 avril 2019. Départ de la même commune mais parcours nouveaux à 90%.

REPERAGE pour une C.O. SEPARES… MAIS PAS TROP QUAND MEME… :

co séparés

%d blogueurs aiment cette page :