• Publicités

finale du Championnat de France des raids 2017 en Lozère avec Sud Loire Raid Aventhure


CR de Vaness

Début mai je reçois un appel de Vadim de Sud Loire raid Aventure, il me propose de remplacer Ophélie qui est indisponible, pour faire dans son équipe la finale du championnat de France de raid. Sur le coup, c’est tentant mais je ne suis pas montée sur mon VTT de l’hiver et le dernier raid fait « à sec » fin mars avec LKT ne m’a pas laissé de bons souvenir ni rassurée quand à mon niveau de prépa. Je lui demande donc un petit délais de réflexion de 3 semaines, le temps pour moi de renouer avec l’entrainement… Fin mai je dis OK, mais je suis en stress total. La fin d’année scolaire est très chargée et j’ai peu de temps pour m’entrainer, en plus Vadim je le connais, c’est une machine, et j’ai pas vraiment envie de faire le boulet.

Voici comment je me suis retrouvée à faire cette finale dans l’équipe de Vadim et Mike  de SUD LOIRE RAID AVENTURE

La date fatidique arrive vite, très vite même! 2 équipes de Sud Loire Raid Aventure sont qualifiées sur cette finale, une en Homme (Florian, Gael et Ben), et celle de Vadim en mixte. Merci à Ophélie d’avoir fait les manches permettant de qualifier l’équipe, j’ai beaucoup pensé à toi tout le long du raid…

Les gars passent me récupérer à Aigonnay vendredi 7 juillet au matin et nous voilà partis pour la Lozère.

Nous arrivons à Mende en fin de journée, réglons rapidement les diverses formalités administratives, déposons nos VTT avant de nous diriger vers l’auberge de jeunesse pour manger. Les gars ont tout prévu pour la pasta party, sauf que l’auberge n’est équipée que d’un micro onde. On testera donc la cuisson des pates au micro onde, vendue par Vadim. En effet ça le fait…

Retour au PC vers 22h pour y déposer nos sacs bivouac et pour le briefing de course. C’est confirmé, on va en chier, mais il devrait faire beau, chaud,  et ça va être magnifique, enfin si on arrive à lever le nez pour admirer le paysage.

Nous nous couchons vers minuit et mettons le réveil pour 3h15 du matin, le départ étant prévu à 4h30. Petite nuit en perspective. Pendant cette courte nuit, Ju,  LKT bréva et Thierry M  sont en grosse bringues et m’envoient régulièrement des selfies me permettant de constater l’étendue des ravages de l’alcool…

1ère journée:

4h30, c’est parti pour 3/4 d’heure de bus qui nous emmène sur le lieu de départ, la station de ski du mont Lozère.

6h départ en masse par un trail de 8km au profil montant (350D+). Rapidement je mets l’élastique à Vadim dans les montées afin de ne pas me faire distancer.

Nous retrouvons ensuite nos VTT pour une section en suivit d’itinéraire de 9.5km. Nous restons ensemble avec l’équipe des gars de Sud Loire. Le parcours est plutôt descendant, parfois technique, on se fait bien plaisir dans les descentes.

Nous enchainons par la CO photo aérienne. Les barrières horaires de fin de journée sont très pénalisantes, le VTT peut difficilement s’écourter, du coup nous décidons d’écourter les CO. Les balises sont à prendre dans l’ordre, une erreur d’orientation nous fait shunter plus de balises que prévu initialement, on  ne tergiverse pas et on enchaine.

Reprise des VTT pour une grosse section VTT’O de 27km avec 870m D+, toujours de magnifiques descentes ou on peut envoyer du lourd, et des cotes ou on envoie moins !

Il commence à faire chaud, nous remplissons les gourdes et Camel aux fontaines et nous nous arrosons copieusement.

Nous arrivons au départ d’un trail rubalisé de 6km avec 260m D+.

Pas besoin de réfléchir, faut juste courir. Vadim me propose l’élastique, j’accepte! Nous trottinons tous ensemble. Mike commence à donner des signes de moins bien, Vadim la machine l’accroche afin de le soulager un peu.

Puis nous repartons pour 17km de VTT avec 770m de D+.

Au début c’est super, il y a de belles descentes, des single, et de toutes petites montées. On se demande où sont les 770m de D+. Puis c’est la cata: crevaison. Au début pas d’inquiétude, j’ai du produit dans mes pneux tubless donc un coup de pompe et ca va le faire…300m plus loin de nouveau à plat. Re coup de pompe, on a pas tourné la roue assez vite, on repart pour…300m. Aie ça marche pas. On se met à l’ombre pour réparer et mettre une chambre à air. Je mets le vélo à l’envers pour enlever la roue arrière, et là impossible de démonter la roue, l’axe tourne dans le vide. Ca m’est déjà arrivé lors d’une sortie il y a 6 mois, vélo emmené chez culture velo Niort, le problème étant censé être résolu. Autant dire que je suis hyper en colère contre eux et Lapierre avec leur système de merde qui déconne! J’annonce et j’explique à mes 2 coéquipiers le problème et que là on est dans la merde. On dit à l’autre équipe de Sud Loire d’enchainer et on essaie de trouver une solution. Malgré la situation on reste calme. Plusieurs équipes s’arrêtent et proposent leur aide (sympa l’esprit raid!), on passe 35min à tout essayer y compris mettre une rustine à l’intérieur du pneu. Rien y fait. On se resoud donc à continuer à pied en portant le VTT (c’est Vadim qui s’y colle off cours !). Et moi je suis furax, je me dit qu’abandonner sur une crevaison c’est vraiment la louze, en plus pour un problème qui aurait du être réglé voir n’aurait jamais du exister sur un VTT de cette gamme.

Il reste au moins 8km, et là on va rapidement comprendre où sont les 770m D+. On se retrouve donc dans une montée de plusieurs KM, sur un sentier caillouteux en plein soleil en plein milieu d’après midi. Vadim continue à porter le VTT et enchaine devant, moi je donne de gros signes de faiblesses, limite hypo, réclamant des pauses tous les 30m. Mike me soulage en accrochant le VTT, je n’ai qu’à le tenir et moins à le pousser. Au détour d’un lacet nous entendons des voix, c’est l’autre équipe de Sud Loire lâchée 35 à 40min plus tôt qui fait une pause. Ben est mal. Ils repartent avec nous, la fin de la montée est proche, nous retrouver tous les 6 nous redonne de l’entrain. Au sortir du sentier en lacets nous sommes dans une sorte de prairie au sommet de laquelle nous voyons un véhicule et des gens de l’orga En arrivant à leur niveau nous apprenons qu’il y a plusieurs équipes en difficulté dans la montée. Dans le coffre du véhicule de l’orga est allongé Guillaume SARTI de l’équipe OUTDOOR 07. Alors que nous expliquons notre problème de VTT à l’orga, Guillaume me propose de me prêter son VTT. J’en reviens pas, c’est vraiment top l’esprit raid! Du coup nous allons pouvoir enchainer, je repars donc avec un nouveau vélo.

Nous avons pris pas mal de retard et arrivons donc à la CO IOF, nous shuntons encore quelques balises, un peu à l’insu de notre plein grés. La deuxième équipe de Sud Loire ne fait pas la CO, Ben est toujours mal, ils restent avec lui espérant qu’il reprenne des forces. En fait il sera pris en charge par le médecin, les gars enchainent avec nous à 2.

Reste 5km de VTT et un petit trail pour nous amener au rappel. Nous marchons sur les crêtes  et profitons de la vue, c’est magnifique.

 

Longue attente avant de faire le rappel. Puis rappel en pendulaire de 90m, très très long, ça finit même par bruler les mains.

Vadim nous fait une belle figure acrobatique sur la descente en rappel. Après le rappel il reste encore une petite marche en descente dans des cailloux où on s’accroche à ce qu’on peut pour ne pas tout descendre sur les fesses, faisant parfois plusieurs mètres en glissades contrôlées. Une petite CO urbaine nous amène au départ kayak. Vadim et moi dans un bateau, Mike tout seul en canoë. On nous a annoncé du portage, on aura du portage. Mais le pire c’est qu’il est difficile de porter ou tirer le bateau tellement les pierres et rochers sont glissants. Nous passons donc notre temps à tomber dans l’eau. ça passe mieux en fin de parcours mais un rapide mal géré nous fait nous renverser. On envoie bien malgré tout, et arrivons pas trop tard au bivouac après une courte CO dans Ispagnac. Ben de l’équipe des gars nous attend et nous encourage, il a monté les tentes et nous dirige vers le camp de base. Le reste de son équipe est plus loin derrière nous.  L’équipe d’orga qui a pris en charge mon VTT me propose de le récupérer pour le réparer, c’est pas réparable , on leur laisse. Ben qui a été perfusé pour une hypo et déshydratation ne prendra pas le départ demain, il me prête son VTT. Ouf sauvés, merci Ben !!!.

Petit dodo sous la tente aprés une excellent paella proposée par l’organisation, départ à 4h30 du matin. Encore une toute petite nuit.

2eme jour:

Mise en jambe violente par un trail de 10km avec 480m de D+ au départ de Quezac. Rapidement à l’élastique derrière Vadim. Elastique que je ne quitterais quasiment pas  de la journée, en vélo et à pied.

Nous enchainons par 10km de kayak, cette fois c’est Vadim qui est seul. On avance moins bien que la veille bien qu’il y ait moins de portages.

CO urbaine dans ste Enimie et trail de 4km avec 480m de D+. là encore le dénivelé on va le prendre sur le dernier km, droit dans le pentu. ça pique… J’ai rien dans les jambes, chaque marche est un cauchemar tellement j’ai mal au cuisses. Vadim fait le tracteur en  m’aidant avec l’élastique. Je me dis que ça va revenir, que c’est un petit coup de mou comme ça m’arrive parfois, mais en fait c’est pas revenu de la journée…

Du paysage je n’ai vu que l’arrière des chaussures de Vadim ! et sur la section suivante de VTT pareil. J’ai quand même une carte ce qui me permet de suivre l’itinéraire. Nous faisons la CO en marchant, laissant volontairement la balise 1. J’ai toujours la carte, mais je suis derrière, validant quand même quelques azimuts et verrouillant tant bien que mal les distances.

Plus de 6km de VTT au profile descendant. Notre manque de technique nous  contraint parfois à descendre du vtt. Puis c’est l’arrivée…

Au final nous nous classons 7eme mixte sur 13 et 24eme au scratch. 10 abandons d’équipes sur tout le raid souvent en raison de la chaleur.

Merci à toute l’équipe de Sud Loire raid aventure de m’avoir proposée de faire partie de leur équipe. Merci à Ophélie, tu ne m’as pas quittée du raid, j’ai beaucoup pensé à toi. Un grand bravo aux organisateurs pour la qualité du raid, de l’orga, la richesse et la variété des parcours, on s’est régalé.  Merci à Guillaume et Ben pour le prêt de leur VTT.  Et enfin merci à Endorphinmag pour le suivit, les photos, l’interview, le sourire etc… Et merci aux photographes. (photogractif.fr)

Publicités

7 Réponses

  1. hop hop hop, faudrait pas prendre l’habitude de se faire tracter comme ça, parce qu’avec Ju et moi, c’est pas question !!!
    si les gens à qui on la prête , en font n’importe quoi, on la prêtera plus !!!…

    • Moi, LKT, je te propose le remède miracle pour que Vaness ne vous demande pas d’être tractée sur le prochain raid qu’elle fera avec toi et Ju, sur un futur raid à trois, qu’elle vienne dans notre équipe (A Denis et moi), comme cela, c’est elle qui nous tractera tous les deux.
      C’est sans doute le meilleur système pour qu’elle haïsse la tractation…
      Bravo quand même à toi Vaness et chapeau à Vadim…
      Bonnes vacances à tous,
      Gill

      • Merci pour le prêt du matos obligatoire 🙂 les flyings. Gill, tu peux faire confiance 100 %, elle avance, elle garde le sourire, elle gère les gaffes orientation avec sa boussole donc que du bonheur mais fais attention aux accessoires ( style VTT ou autres bricoles) quand on te fait la livraison … Je soupçonne quelques tordus du flying capable de véroler quelques trucs!!!
        Bravo pour ton CR Vaness et RDV au raid de Belle-Ile.
        Vadim

  2. Bon alors là Vanesse j’ai actuellement en stock 5 vtt d’origine incontrôlable mais tous préparés et révisés par mes soins et quasi indestructibles.
    Bien sûr Ils sont tous dotés du S.A.I. (Système Anti-crevaison breveté InoXman). Système à double efficacité : 1) Tu t’arrêtes pas pour réparer vu que tu crèves pas. 2) Le petit sourire en coin quand tu doubles ceux qui ont crevé au bord du chemin fait des ravages dans les troupes adverses et te donnes un avantage psychologique redoutable. Sans vouloir entrer dans des détails trop techniques sache qu’ils sont munis aussi de petites options secrètes qui peuvent faire la différence sur un raid.
    Actuellement c’est la période propice sur L.P. pour t’en procurer un (ou plusieurs), suffit que tu me précises la couleur…

    • Cool merci philippe pour ta proposition. J attends des nouvelles de lapierre mais si ils ne font rien pour solutionner le probleme je change de velo ….

  3. Laisse tomber Lapierre, ce que je te proposes moi c’est du roc ! (merci de me l’avoir préparée…)

  4. Bravo Vaness pour ce CR et cette belle finale. On se rend vite compte de la difficulté physique d’une telle épreuve lorsque tu parles de shunt et de laisse alors qu’on te connaît incassable !
    En tout cas, comme pour Ophélie, tu gardes le sourire sur les photos et c’est très agréable. Bonne fin de vacances à toi et à tous les Flying.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :