• Publicités

Infernou 2017


Image101

Oliv et Marie ont parcouru le Causse et la forêt de Grésignes (81) les 29 et 30 avril 2017, dans le cadre de l’Infernou, format Satan, une C.O. de 24 h non-stop, au départ de Bruniquel (82).

20170429_113838

Image102

Sur les 34 équipes engagées, il y avait une très forte représentation du Poitou-Charentes. Avec notamment des Rado’s comme s’il en pleuvait : Gill et Denis, les vieux crocodiles + Tom et Manu, la jeune garde + Alex en solo. Présents également sur la ligne de départ : Séb et Stéph du C.M.O., Oliv et Denis des Griffons, David et Fabrice des TêtesRaid

Image103

Avant le départ, nous essayons de soutirer de précieuses informations auprès de Séb et Stéph, les OrientExpress, déjà présents sur l’édition 2015.

Image104

Midi, le départ est donné pour un court sprint dans Bruniquel chargé d’étirer les équipes avant la remise de la grande carte.

Image105

Image106

Pour l’instant, nous sommes devant les crocodiles. Mais ça ne va pas durer…

Image107

Ca y est nous venons de prendre possession du A2 recto-verso. 100 balises cartées. Les choses sérieuses peuvent commencer ! Nous décidons de nettoyer la zone dense du Causse pour commencer, en tournant anti-horaire.

Image110

Quelques temps forts de cette méga-C.O. :

Liaison 111-129 : Nous émergeons sur un chemin, à quatre pattes, des épines plantées plein la tête, sous les yeux interloqués des deux équipes Issy Absolu, après une rocambolesque section à ramper dans du vert 4…

Liaison 85-84 : Après avoir pris d’assaut la citadelle de Puycelsi, en escaladant les falaises au Nord/Ouest de la cité et triomphé des champs de ronces et d’orties sommitaux, nous déambulons sur la place du village, coupant quelques têtes au passage, avant de gagner l’auberge du « Puycelsi Roc Café » dont le serveur terrorisé n’a d’autre alternative que de nous offrir généreusement une mousse afin d’avoir la vie sauve… 

20170429_205122

Liaison 62-51 : Allongés sur un chemin blanc pendant une dizaine de minutes, la tête dans les étoiles, nous sommes en communion avec les forces du cosmos et l’énergie tellurique de la forêt de Grésines, avant qu’un quatuor inquiet vienne s’inquiéter de notre santé physique et/ou mentale et sonne la fin de ce moment suspendu.

étoiles

Balise 51 : Nous rejoignons le quatuor. Pendant que Marie débriefe avec eux en contrebas, je prends une courte séquence vidéo. La pente est raide et encombrée, la visibilité faible, la concentration exclusivement tournée vers le choix du bon angle de vue, alors patatras ! Gros pétage de gueule au pied des quatre qui nous rangent définitivement dans la catégorie des déglingos indécrottables, au regard de notre flegme britannique devant cette spectaculaire cascade.

Image111

Quelques zimaj de cette avent’hure :

Nous bouclons le périple avec 62 balises shootées, 73 km, 2700 m de dénivelé positif, 2èmes mixtes, 15èmes au scratch. Marie a été énorme en orient’. Je l’ai freinée physiquement en commençant à marcher au bout de 3 heures et en déambulant avec un bâton à partir du lever du jour. Mieux accompagnée, elle aurait sûrement pu rivaliser avec Chiara des Issy Absolu qui terminent 1er mixte et scratch avec 91 postes.

Image108

Image109

Publicités

3 Réponses

  1. Quel belle équipe vous faites quand même, gardez cet esprit, c’est tellement bon de jouer à vos côtés…
    Et pour ceux qui n’ont jamais fait l’Infernou, rendez-vous en 2019 !
    Gill

  2. ou est ta belle tenue des années 2008? Mrs Olive nous a sortie la nouvelle collection 2017? bon il faut que tu passe au macramé mon Olive t’es trop vieux pour c’st truc. et dire que tu ma dis non pour la vendée o’score!!!
    bon tu reste mon idole!!!!
    titi cuisto

  3. C’est à cause de madame Lebranchu, la directrice de ma maison de retraite, elle veut pas que j’aille traîner avec toi le ouikende parsk’elle a peur que tu me casses. Par contre, elle a confiance en Marie, elle sait qu’elle prend soin de moi et veille à pas me perdre dans la forêt.
    Ma tenue, elle est inspirée du F16, l’avion furtif. Ca me permet de shooter des balises au nez et à la barbe des autres concurrents sans me faire repérer…
    Et pis c’est quand même pas toi qui va me faire des remarques au niveau du costume, t’es toujours sapé comme un gros sac…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :