• Publicités

Livre d’or raid Flying Avent’Hure 2017


Survivants du raid 2017, vous pouvez laisser une trace de passage sur cette page

Publicités

23 Réponses

  1. Pour le meilleur et pour le pire, mais sur ce raid je n’ai vu que le meilleur ! Une organisation au top, que des sourires, des épreuves attractives, physiques et stratégiques !

  2. Merci à tous pour cette superbe journée pleine nature et bien ensoleillée
    Magnifiques parcours avec du dénivelé et des petites vallées qui fleurent bon l’ail d’ours
    Organisation au top comme chaque année, bravo
    Clément / Tours’n’aventure

  3. Encore une très belle édition réussi,terrain très varié ,de la belle carte,de très beaux endroits empreintes!! Félicitations pour cette orga rudement mené !!

    Merci !

    Team Griffons Cycles plein air

  4. Bonsoir à toutes et à tous,

    il est 1h50′, je viens de prendre ma douche et je ne peux pas me coucher avant de vous dire MERCI à toutes et à tous. Comme vous n’avez pas eu le temps de mettre « Le Livre d’Or » sur votre blog (Vous ne pouvez pas être au four et au moulin (car je veux rester poli)), je le fais donc par mail.

    Une fois de plus, tout votre travail depuis des mois à payé, vous avez encore réussi à nous surprendre et à mettre sur pied un raid encore plus magnifique que les précédents, je ne sais pas pourquoi, mais chaque année, je me dis : »Cette année, il était encore mieux que l’année dernière », c’est bien la preuve que vous êtes parfaits et que vous nous faites rêver à chaque fois. Je remercie Oliv’ de nous avoir inciter à faire l’Ultra, car vraiment nous avons pris notre pied en gérant tout le long de la journée et c’est passé, çà aurait été vraiment dommage de ne pas le tenter.

    Déjà dans la semaine quand j’ai vu que vous étiez complet sur les 2 raids, j’étais hyper content pour vous, c’est tellement mérité ! ensuite quand j’ai vu ce matin que vous donniez 2 doigts par équipe, là c’était le top du top, puis toute la journée ensuite l’enchaînement des sections était génial, à aucun moment on se lassait d’un truc, il fallait rester concentré en permanence et gérer et surtout prendre du plaisir (on ne s’en pas pas privé !).

    Je tiens particulièrement à vous remercier d’avoir construit votre raid avec un timing assez large pour qu’un maximum d’équipes puissent faire l’ensemble des sections sans être obligés de zapper la moitié des balises (je peux vous dire que çà a été très apprécié !). Et c’est là qu’il faut vraiment remercier la totalité des bénévoles, car attendre 4h entre la 1ère équipe et la dernière, ce n’est pas forcément agréable pour eux, alors chapeau à vous tous…

    Et que dire de la petite surprise à l’arrivée, être honoré à ce point là (je parle des cannes), çà fait chaud au cœur, 1000 fois merci !

    Maintenant, vous il vous reste encore beaucoup de boulot à faire pour ranger tout çà et pour débriefer ensuite, alors je vous dis Bon courage…

    Encore une fois, Merci, tout était parfait, vous nous avez une fois de plus fait passer une journée de rêve…

    A bientôt,

    Gill

  5. À toute la team , jusqu’à la relève et les bénévoles, un grand et gros merci pour cette belle journée oxygénante.
    Des sourires et de la convivialité et surtout de l’aventure

    Dédicace ce flying à Noé pour un pret de VTT en urgence .

    Romain de Rado 79

  6. Merci pour ce raid et cette grande aventure (105 kms au compteur)

    Encore un grand moment et de belles épreuves qui s’enchaînent bien avec des cartes et des supports variées.

    Heureusement cette année il n’a pas plu et le terrain était bien sec car la dernière VTT’O était bien corsée.

    La tyro était très sympa.

    La CO dénivelée était bien au rendez vous et m’a donné très chaud.

    La dernière VTT’O était très intéressante et stratégiques car elle offrait de multiples solutions entre la distance et la difficulté.

    Bravo aux organisateurs et aux bénévoles toujours dispo et souriants.

    Malheureusement, une petite erreur pour une balise mal pointée sur le carton (il semble que mon coéquipier a pointé 2 balises (27 ou 28 ou 29) de la partie de la VTT azimut distance sur le même n° mais l’a indiqué à la personne qui a récupéré le carton) nous fait perdre 3 places.

    A bientôt sur d’autres raid

    Les Raboliot

    • après 10 min à décrypter ton carton à 2 à la loupe, on vient de trouver les 3 empreintes du poinçon manquant. On ne fouettera pas le correcteur, car il fallait être très avertis pour trouver…. tu gagnes tes 3 places, on attend encore un peu les éventuelles réclamations pour remettre un classement à jour.

      • Je viens de regarder les photos et quand je vois la CO gros dénivelé, je me dis que vous êtes des fous mais que c’est bon de faire des CO comme cela qui te donne des crampes à chaque montées. Et que dire de cette tyrolienne
        A l’année prochaine avec si j’ai bien compris de nouveaux sites.

        Un grand bravo à tous et à toutes pour ce raid sur des chemins secs (rien à voir avec 2016 où nous avions terminé sous un déluge et dans des terrains gras).

  7. Que dire de + après le commentaire de Gill ?
    On a pris un super pied, on a tout adoré : les differentes sections; leur rythme, leur durée, leur difficultés. .. Et les cartes bien sûr.
    On ne s’attendait pas à trouver autant de dénivelé dans cette région.
    Alors un grand merci pour tout ça et un grand coup de chapeau pr le boulot accompli !!
    Un grand merci également pour les bénévoles, toujours sympas et dispos.
    Et enfin un grand merci à dame nature qui nous en a mis plein la vue durant cette superbe journée .
    @ la prochaine.

    Eric du Raid Yon.

  8. Un grand merci à toute l’équipe organisatrice et aux bénévoles pour cette édition 2017.
    Mention particulière pour la CO dénivelée autant pour la beauté du site que pour sa difficulté ;-).
    Bravo!!!
    @ bientôt.

  9. Les années passent et le flying répond toujours présent !
    On ne se lasse pas de ce raid avec son beau terrain de jeu. Nous avons pris du plaisir avec les différentes sections variées, rythmées et difficiles avec les CO dénivelés ! Les cartes sont propres.
    Merci pour cette organisation au top. La bonne humeur de votre team est le reflet de votre raid réussi !

    Fabien & Jeremie (Verrie Raid Endurance)

    • Salut les flying
      Un petite envie de précision pour ma part.
      On a 5 pm sur notre carton : « les nuls! » ou « bande de tricheurs!!! »
      Ni l’un ni l’autre. On est passé à toutes les balises, mais la finalité de ce raid n’étaient pas le classement et j’accorde qu’on a rendu un carton bien dégueulasse avec une erreur de pointage signifiée au stylo (la 14 de mémoire). J’excuse donc l’arbitre et celui qui a dû pester en nous vérifiant.
      Ce n’est surtout pas une réclamation, car on a passé un excellent moment avec des supers épreuves et des bénévoles souriants.
      On reviendra l’année prochaine. On sera l’équipe à surveiller, non pas comme des tricheurs SVP, mais comme l’équipe en forme (et prétentieuse) cette fois-ci.
      Le classement c’est pas la finalité mais un peu quand même.
      A bientôt et merci encore

      • on vient de revérifier tous les cartons, chez certains c’etait un vrai puzzle mais on a réussi à comprendre et trouver les poinçons. On continue de repondre aux interrogations de chacun et on explique les pm eventuels. STP peux tu me redonner ton numero d’équipe afin qu’on verifie tout ça.
        .

  10. Bravo pour cette nouvelle édition sous le soleil…
    On a apprécié de pourvoir aller au bout cette fois, nous avions du zapper la CO nocturne l’année dernière par manque de temps (et d’expérience également).

    Super carto, on a découvert le Puy d’Enfer (ouille !!!), on y retournera certainement en prenant plus le temps la prochaine fois 🙂 .
    La tyrolienne c’était vraiment sympa, mais le plus important reste sans hésiter la dispo et le sourire des bénévoles.

    Un grand merci à l’équipe 127 et à une autre équipe dont je ne me souvient plus le numéro pour nous avoir dépanné de rustiques pendant notre grosse galère durant le roadbook..

    A l’année prochaine.

    Antoine – Team Têtesraid’s

  11. Salut les Flying,
    merci pour cette super journée.
    Malgré mon statut de local, j’ai encore découvert des endroits charmants (notamment cette espèce de tour en ruine entouré d’un « ravin » en pleine forêt).
    Comme l’a dit Gill, merci d’avoir fait un raid qu’une grande partie des équipes peut terminer.

    A bientôt.
    Bilitte ;o)

  12. Merci beaucoup pour cette belle orga, toujours super ludique et varié. On aura apprécié cette edition surtout que c’est la premiere fois où on arrive a prendre toute les balises du raid.
    Ps. J’ai perdu mes lunettes de soleil dans la bataille sur la co apres le tir a l’arc si jamais vs tombez dessus.
    A bientôt
    Julien de la gea team

  13. Une belle avent’hure sous un soleil qui en a rougi plus d’un. A moins que ce ne soit l’effort ou les 2…
    J’ai particulièrement apprécié le dicton inscrit sur la cabane du « champ de bataille » de St Maix : « Have a good day » – c’était tellement vrai !!

    merci à vous et gardez votre bonne humeur (et vos jolis cheveux !!!)

    A l’année prochaine sans problème

    Fab du Team Têtes Raid’s

  14. se fus un grand plaisir de reprendre la compette après les 2 naissances en 15 mois et de plus grand soleil, des grands sourrires des bénévoles vive les Flyings!!
    Mais voila t’y pas que le Ju nous fais des siennes! nous arrétons notre chrono course après 8h52 de course sous l’arche dans le boitier d’arrivée ATTENTION mon JU la mama Italienne est remonter a bloque elle est prête a reprendre le vtt et aller a Aigonnais pour faire un kidnapping d’enfant elle a encore de la famille en Sicile!!!!
    on vous fais des Bacis
    et Attention Ju regarde bien derriére toi et a droite et gauche quand tu traverse
    est il indispensable que je vous donne mon no d’équipe hi hi hi!!!!!!

  15. GENIAL –SUPER –comme chaque années – un des
    raids au top dans l’ouest –vivement 2018
    on s entrainera au tir à l arc !!!
    merci
    restez motivé !!!

    ARO

  16. Après 2 semaines de récupération, je peux objectivement dire : Vivement la prochaine édition. Merci.
    Les amis de Steph.

  17. merci à tous pour vos messages, ça nous booste grave pour continuer à organiser un raid et faire face à toutes les paperasseries auxquelles aucun de nous prend son pied…

  18. CR FLYING AVENT’HURE 2017
    On the road again !!!
    N’ayant pas reçu de courrier de licenciement de la part de Captain Manu cet hiver, on prend donc les mêmes et on recommence pour une nouvelle étape du challenge national en mode «grosse testasse, nous ont fait des raids à trois chiffres » qui nous emmène à Romans, au nord-est de Niort (amis de la boussole vous saurez trouver).
    Forts de notre expérience au minuit-midi de Lavaré (même pas mal) de la saison dernière et littéralement galvanisés par notre 8ème place au raid du Roussard qui a ouvert les hostilités cette année (Bon… Manu préfère dire qu’on est 5ème car 4 équipes à la queuleuleu sur le boîtier final, ça fait 5ème), on décide de remettre le bleu Raid-Ox de chauffe et de se mélanger avec prétention aux grosses écuries du grand ouest … On a toujours la même passion mais on ne fait toujours pas le même sport.
    A peine arrivés sur le site d’accueil que nous ne reverrons que 100km plus tard, tous les regards de la foule se portent sur nous, les fans commencent à s’agglutiner autour de la Raid-Ox mobile, les femmes s’évanouissent à la simple vue de nos corps d’athlète, les concurrents déjà dans la place nous acclament, une haie d’honneur se forme… NON, je déconne… On sert juste la louche aux 3 autres équipes sarthoises qui ont osées faire le déplacement et on prend notre sac participant dans le plus strict anonymat. Mais toujours rêver d’être une rock star.
    On finit de se préparer… Chaussures de VTT ou pas… Je les prends… Je les prends pas… Non mais je vais les prendre… Et puis, non, je les prends pas… La question plonge Manu dans un profond désarroi existentiel… Trop tard… Il est demandé à la meute de s’avancer sur le pas de tir.
    Je ne sais pas si le monde se divise en 2 catégories mais sur la ligne de départ, on distingue 2 camps : à gauche, les mecs aux mâchoires serrées, aux torses bombés, aux mollets fuselés, prêts à en découdre avec leurs adversaires du jour (ça marche aussi dans la version féminine mais on en reparlera plus tard) PAR CONTRE, toujours dans le respect de l’autre, dans la convivialité et la bonne humeur … On n’est pas des triathlètes, non plus (je sais, c’est gratuit) et à droite, bah… Y’a nous… En train de se demander à quelle sauce va-t-on être mangé et pour quelle galère a-t-on signé.
    Trêve de plaisanterie… On n’est pas là pour acheter du terrain… On a de la route à faire… 3… 2 … 1… C’est parti… Pour un trail de 4km … Histoire, comme d’hab, de s’échauffer et d’étirer la masse… Et pour échauffer, ça échauffe… Et pour étirer, ça étire… 4’30 au km de moyenne pour se retrouver dans le ventre mou du peloton… Autant dire que ça gambade devant.
    La chasse à la balise est lancée à la remise de la 1ère carte de VTT’O… Des groupétos se constituent… Les options sont restreintes… Ca file… Ca trace… Le rythme est déjà bien soutenu… Personne ne veut être dans la charrette d’entrée de jeu… Et la journée risque d’être longue sous un soleil déjà omniprésent.
    Fin de section avec un périmètre entièrement ratissé et 1er ravito de bienvenue enchaîné par une CO touché-coulé… Sorte de bataille navale grandeur nature à travers une bourgade représentée par une photo aérienne quadrillée où un poste nous entraîne vers un autre poste via sa définition… Je sais pas si c’est clair… C’est pas grave, fallait être là.
    On quitte le bled dont le nom m’échappe… La lucidité est le maître-mot en raid… Pour 18km d’une nouvelle VTT’O IGN… Et là… A l’approche de la 1ère balise, un doux sifflement vient caresser mon oreille… Est-ce les cigales, est-ce Micheline Dax (vieille blague d’un autre temps), est-ce le vent qui s’engouffre dans mes cheveux… NON ?… ET MERDE, j’ai crevé … Arrêt au stand et 10 min de perdue… Le podium vient de s’envoler. 😉
    On repart avec les charmantes filles des Petites Suisses Normandes qui seront moins charmantes quand l’une d’elle décidera de mettre la misère sur un ènième aller-retour… Ma fierté masculine vacille… «Manu !!??? Les prochains va-et-vient sont pour toi !»… A l’exception d’une balise excentrée, toute la map vélo est nettoyée en plus de la p’tite CO azimutée qui est venue interrompre notre progression en 2 roues.
    Parc à cyclo… Nouveau ravito … Il fait bon à pédalo (je sais, rime pourrie)… Stop temps… Pour le tir à l’arc… Manu des bois sort les flèches de son carquois et nous dézingue 2 chevreuils… 10 min de bonus, c’est toujours ça de pris… Le shérif de Nottingham n’a qu’à bien se tenir et en plus le collant vert lui va si bien.
    Le chrono redémarre… Distribution de 2 cartes IOF… Le binôme doit être séparé… Pendant que l’un fait un petit tour de bicyclette, l’autre s’enfonce dans la pampa pour une CO… Y’a de la courbe de niveau dans les 2 cas… Le choix est cornélien… Finalement, je pars d’un pas assuré dans les broussailles tel un chat tentant de traverser les yeux bandés l’autoroute… En quittant Manu, il me semble l’avoir vu déposer un cierge.
    Mon sens pratique (du moutonage) sur les 3 premières balises m’aide beaucoup… Quand tout a coup, au milieu de la jungle, certainement touché par la grâce de la sainte patronne des raideurs, la lecture de carte devient une seconde nature… La forêt me parle… Je suis en communion avec elle (un poil too much, non ?)… Et après 1h de célibat forcé, je retrouve le visage de ma moitié, marqué par l’incrédibilité, la surprise, la stupéfaction quand je lui annonce que j’ai tout ramassé… Je vois que la confiance règne… Manu avait commencé à appeler le PC sécurité.
    S’en suit une CO photo très ludique (Nico !?? Idée à piquer pour prochaine orga !) entrelacée par 2 courts Run and Bike mémo.
    Fin de la boucle et on reprend nos fidèles destriers… On fonce vers la prochaine étape… Le moral est bon… Les organismes ne sont pas encore trop entamés… Mais ça, c’était avant… Avant de descendre ou de monter… Je ne sais plus… Vers l’Antre de la Bête… CO de 3 km en ordre imposé réalisée en…1h… Autant dire que c’est pas très roulant dans cette énorme cuvette au fond duquel coule un ruisseau… «Manu ?!! On fait une pose ? On est bien dans l’eau !!!»…. Ce n’est plus une CO mais de la varappe… «Casque obligatoire !» avait crié l’orga… On a compris pourquoi après … Quand je pense que ma femme s’est plainte quand elle a accouché sans anesthésie.
    Revenus de l’enfer de Dante… Ravito à l’arrache dans les chiottes publiques… Direction l’Allemagne et son fléché pour 6 km de VTT… Arrivés sur la section de canoë toujours avec les bras de ma sœur mais qui étaient accompagnés cette fois-ci de mes épaules de serpent… Course au score… 10 fanions à décrocher en 1h… «C’est jouable » demande Manu dubitatif… «Les meilleurs en ont bipé 9» répond le mec qui distribue les pagaies le sourire en coin… Ca tombe bien… Le radeau : c’est notre point fort… Au final, on est dans la moyenne avec 6 balises dans l’escarcelle… Et avec 7 min de rab’ sur une retenue d’eau assez venteuse.
    Re-mémo pour rejoindre tyrolienne et tir à la carabine… «Manu ! Fais-toi plaisir ! Pendant ce temps-là, je te ramène l’ours en peluche de la fête foraine»… Et tel un catcheur s’élançant du haut de la 3ème corde, notre vengeur casqué se voit flirter avec les cailloux 30m en contrebas du barrage… «Un condor !!!» diront certains… Mais qu’importe l’animal… Quelques minutes de bonus sont décrochées…
    Nouveau gros ravito… On aura passer notre journée à bouffer et à picoler… On profite du stop temps pour réparer le pneu avant de Manu… 2ème crevaison… Sabotage, acte malveillant, jalousie, poisse … Je ne saurais vous dire.
    On commence à être attaqué… Enfin… Je commence à être attaqué… Allez ! Plus que 30 bornes… Les 8 premiers sont sans accro pour rejoindre la dernière CO à St Maixent L’Ecole (militaire)… Petite précision qui a son importance quand on évitera de justesse le tir sans somation en passant à vélo plein badin sur la place d’armes de l’école militaire… Oups !… C’était zone interdite… Désolé… Ils sont un peu à cran, les gars en kaki, en ce moment, je ne sais pas pourquoi.
    Sur cette CO urbaine, notre couple est une nouvelle fois confronté à une séparation… 1 carte chacun… 2 parcours différents … Et c’est ti-par… Pour le jardinage sur l’un des poste… Quand je vous dis que la lucidité est le maître-mot.
    Dernière ligne droite… On est dans les temps… Ca sent bon la fin… Plus que 20 bornes… Manu me prévient que ça va un petit piquer sur la fin du tracé… Information qui me reviendra en pleine tête à 5 km de l’arrivée en totale perdition sur 2 patates consécutives… Portage dans les escaliers de la petite cité de caractère (il manquait plus que ça)… Puis on rejoint les basques d’Issy Absolu… J’ai rien contre les barbus en sueur mais la présence de la gente féminine me rassure… OU PAS… 2ème boite de la journée par une équipe féminine… Mon égo de mâle est parti sur le porte-bagages des demoiselles… La nuit vient de tomber… L’homme aussi … Enorme coup de bambou… Il ne reste que 2 balises à aller chercher… Je veux bâcher… Manu m’encourage sur les pentes de l’agonie et me carotte sur les distances restantes à parcourir… LE SALAUD… Le son de sa voix est de plus en plus lointain … Je suis à coté du vélo ou le vélo est à coté de moi, je ne sais plus qui emmène qui… Mon co-équipier se propose de prendre cette satanée machine sur son dos tout en remontant le sien entre ses dents … Mon regard est admiratif dans mon œil si vide… C’est pompeux, ce paragraphe, non ? … Il faut vraiment que j’arrête de lire du Marc Levy.
    Mais, ca y est… On y est… Les lumières de Romans sont là…Et après 12h d’effort soit 2h avant la barrière horaire, on passe sous l’arche d’arrivée gonflable dont je ne manque pas d’arracher l’alimentation… ET RE-MERDEEEE !! Les jambes ne se lèvent plus bien haut… Vite ! Séance de cryothérapie hydro-massant pour régénérer les muscles… En un mot : Direction la douche glaciale au jet approximatif du stade municipal avant un repas bien mérité…
    Classement : 35ème sur 70… Contrat de première moitié de tableau pile poil rempli par rapport à un plateau extrêmement relevé mais à la fin, c’est toujours les West’Orient qui gagnent… Même pour 12s… Cela en devient presque anecdotique… Bon… On est juste à 3h30 d’eux…
    MERCI à l’orga et aux bénévoles sans faille… Mention spéciale sur la multiplicité des différents supports de carte.
    MERCI aux Willy’s d’Azimut 72 et à leur GPS capricieux pour le Blabla Car de retour.
    MERCI pour tous les encouragements des Raid-Oxeurs et pour les précieux conseils de Papa Germain… «T’inquiète pas, je te ramène ton râteau !»
    MERCI à la belle-famille de Manu de nous avoir accueilli la veille au soir.
    MERCI à la Raid-Ox mobile flashée à 120km/h sur une route limitée à 130 ??!!!
    ET UN ENORME MERCI A MANU pour m’avoir (r)amené de CETTE AVENTURE HUMAINE.. Je verserai certainement une larme à l’évocation de ce souvenir auprès de mes petits-enfants au coin de la cheminée dans quelques années.

    Gui et Manu Raid-ox72

    NB : Quand je pense qu’on retrouvera quasiment les mêmes gus au mois Juin pour le Vendée Raid O’Score mais pour potentiellement le double de km… AAAAAAAAAAAAHHHH !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :