raid Aubeterre ou le pire raid de notre courte saison


samedi 17 septembre, 1 équipe Flying composée de Ju et Vaness .

Reveil matinal, dépot des VTT à 7h puis retrait des dossards. Seulement 10 équipes inscrites sur la version XL du raid, mais pas des moindre avec notamment les NAKA NAKA, ARA, VGA, correze CO… Bref ça va envoyer du lourd.

Nous démarrons par une CO show qui nous permet d’entrée de nous rafraichir, 1 des balises étant aquatique. Au départ on fait un peu nos chochottes et Vaness à l’orient’ préférera rallonger un peu l’itinéraire plutôt que de traverser dans l’eau, dés la fin de la seconde cartes, on opte pour une autre stratégie, tant pis on aura les pieds mouillés…

On embarque sur le canoé en 5eme position, on double 3 équipes en envoyant comme des gros bourrins pendant les 5km de cette section. On débarque un peu entammés, Vaness à la limite de l’hypo prend le temps de se ravitailler pendant que Ju tir à la sarbacane.

Nous partons pour une belle CO dans Aubeterre, sur 2 cartes, une type IOF couvrant un coté de la route, l’autre en photo aérienne de l’autre coté dans le village. Vaness toujours à l’orient’ emmène cette CO de façon moyennement fluide. Les équipes se croisent dans tous les sens. Un moment donné nous avons en ligne de mire  2 équipes qui vont tout droit alors qu’un sentier permet de couper au plus court. Vaness a un doute, ne comprend pas trop leur choix d’itinéraire, mais poursuit son chemin. A l’arrivée de la CO un des organisateurs nous demande si nous avons bien pris les 2 balises au nord de la 1ere carte. Là grand blanc,  Vaness comprend pourquoi les autres ils ont continué tout droit…. Elle n’avait pas vu les 2 balises complètement isolées au nord de la 1ere carte.

Rapide interrogation avec Ju, lui ne veut pas y retourner, faut dire qu’il y a quand même un bout, et ça grimpe sévère. Vaness insiste, ce sont des balises à 40min, on va pas mettre 40min. OK on y retourne. Et c’est là que commence la misére. Cette boulette nous coute cher en temps et  en énergie. On monte ensuite sur nos VTT et on envoie du lourd espérant rattraper notre retard, on double plusieurs équipes dont les VGA, on revient dans la course. Enfin  jusqu’à ce que Ju  préfère nous faire passer dans des broussailles et franchir des fossés plutôt que de prendre le chemin. Chemin qu’on finira par trouver, les autres en profitant pour repasser devant. Et comme on est large, beh on oublie de pointer la balise, celle qui était tout en bas, pas loin du chemin des broussailles justement ! Ju s’en rend compte tout en haut à 100m de l’arrivée de la section. Qu’est ce qu’on fait? Ju veut laisser tomber, Vaness insiste, c’est une balise à 30min, on y retourne, et on y laisse encore quelques cartouches, les dernières pour Ju.

Là Vaness commence à râler d’être aussi mauvais (elle parle pour eux 2) et c’est donc bien énervés qu’on arrive au départ de la CO azimutée. C’est une CO dans un champ de noyers, il faut faire 3 azimuts d’arbres en arbres avant de tomber sur un boitier. Là encore c’est la merde, Vaness fait des azimuts qu’elle n’arrive pas à suivre correctement, l’aiguille de la boussole est complètement instable. Ju suit péniblement puis on marche. L’enchainement finit par être long et nous ne nous amusons pas du tout. Lorsque à l’arrivée on nous propose de faire une optionnelle, Ju tente de convaincre Vaness de ne pas la faire, mais elle veut rien lâcher. En fait on aurait pas du, on met plus de temps qu’elle va nous rapporter !

Nous partons pour une section VTT road book, Ju a voulu garder l’orientation mais il est dans le gaz complet, a très mal à la tète et ne communique quasiment plus depuis un bon moment. Nous avançons au rythme d’une balade familiale avec des enfants en tricycle, même dans les descentes ju ne dépasse pas les 8km/h. Il a trés envie de dormir, trés mal à la tête et n’arrive pas à remonter. On s’arrête, Vaness le force à manger, boire, prendre un doliprane… Nous arrivons tant bien que mal au départ de la CO relais. Ju toujours pas lucide dit qu’il part le 1er, Vaness qui avait le doigt électronique refuse, choppe la carte et part faire le parcours lui intiment d’en profiter pour se refaire une santé.  Ju fera ensuite son parcours en mode marche rapide mais reprend quand même 2 ekips ! Puis nous partons ensembles pour une CO dans la même foret. Quasiment aucun chemin, que des balises à faire à l’azimut, là encore Vaness est aussi approximative et Ju peine à suivre le rythme bien qu’on fait tout en marchant.

Lorsque nous retrouvons nos VTT il ne reste quasiment plus que nous, ça n’aide pas pour le moral. On enchaine la section VTT suivante sur un rythme à peine plus élevé que lors du road book, Ju n’arrive toujours pas à refaire surface.

On shunte le bike and run et on part donc sur la CO photo, là c’est la misère. On va passer 2 fois 15 min sur 2 balises pour au final mettre une photo au hasard, et on passera plusieurs minutes sur toutes les autres tellement les photos sont des détails. Bref le cauchemar continue… Seul point positif, Ju commence à aller mieux et on peut même trottiner sur la fin de cette CO. Il aura quand même fait un black out de plus de 4h!!!

L’heure a bien tourné, la barrière horaire est proche et notre manque de pêche ne nous permettra pas de prendre les balises optionnelles de la dernière section vtt. On rentre tranquillement au stand pour assurer la dernière CO labyrinthe bien sympathique et on franchit l’arche d’arrivée avec à peine 15min d’avance sur la barrière horaire.

Au final on a le sentiment d’être passés complètement à coté du raid, nous avons pris aucun plaisir, à tel point que l’idée d’abandonner nous a plusieurs fois effleurée. On terminera finalement pas si pire en étant 5eme scratch et 2eme mixte derrière l’équipe de Fabio et Virginie des VGA qui font un super raid.

Bilan : on a travaillé notre mental !

5 Réponses

  1. Ouille ! ouille ! inscrivez vous pour un rôle dans un film d’épouvante ! ça devrait être bon !!!

  2. …………..
    ben mon Ju, t’avais pas fait caca ???
    Bobo la tête ? pique les neuneuilles ???
    Quand le doliprane remplace le redbull, c’est que le déambulateur va remplacer le VTT.
    Par contre je peux vous dire que le lundi matin, il est en forme avec 15 conneries à la minute dès 8h.
    Il ne se fatigue peut-être pas assez le week end ?

    • il paraît qu’ils font de bons VTT électriques maintenant… il va peut-être falloir y penser😉 enfin bon, si Ju est en forme le lundi matin, c’est le principal !!! bon courage pour demain, Alamo !!!

  3. GILL, alamo est prêt, tu peux lui faire faire son 1er raid !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :