Ils m’ont perdu Marie – Silence radio


Pas de niouzes de l’expédition pyrénéenne, pour l’instant.

Sachant qu’ils sont partis avec un chargeur solaire de la taille d’un timbre poste, peut-être sont-ils déjà confrontés à un problème de panne d’alimentation électrique…

Ou bien, peut-être sont-ils en pleine pampa inhospitalière, loin de tout relais téléphonique…

Ou bien, plus embêtant, ont-ils dû sortir du sac, pour affronter leurs premiers névés, les crampons déglingués qu’ils ont récupéré auprès de Magic Daniel, celui-ci les ayant exhumés d’une vieille malle, léguée par le père du père de son grand-père, matériel rescapé de l’expédition victorieuse de Maurice Herzog à l’Annapurna… Dans ce cas, il est probable que ceux-ci ont déjà explosé, et qu’ils se trouvent en ce moment bloqués dans la pente, les bâtons tout neufs coincés entre deux rochers afin de leur éviter de partir dans le toboggan, maintenus en équilibre par un audacieux crochetage talon, le bras en extension afin d’atteindre le sac à dos échoué plus bas dans la neige, dans lequel il pourront enfin récupérer le fameux téléphone déchargé…

à suivre…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :