ROC 37 2014


Pour la saison 2014-2015, l’objectif fixé étant de qualifier une équipe hommes et une équipe femmes, pour la finale FRMN,  Vaness et Marie forment un premier binôme et Ju  et LKT un second sur ce raid.

CR des gars :

Avec une semaine d’entrainement en 2 mois au compteur, notre objectif est de  faire un raid propre, à notre rythme et de nous faire plaisir. Si on peut marquer des points en plus et finir dans le top 10, ça serait bien, étant donné le nombre de grosses équipes engagées.

IMG_2863

Comme l’année dernière, l’ordre de départ est fixé par une CO labyrinthe. LKT passe dans les premiers sans vraiment prendre le temps d’observer le parcours . Le temps n’est donc pas bon, et les gars prendront le départ dans le 4ième waggon en compagnie des filles.

Heureusement les intervalles sont courts : 30″.

IMG_5440

Épreuve 1 : CO 10km ordre libre et passage imposé.

Le passage imposé et le lieu d’arrivée laissent peu d’option d’orientation. De gros pelotons se forment. C’est l’embouteillage au pointage.

IMG_5441

ça gave vite LKT, qui décide de s’écarter du groupe et de faire « sa » course. Dans la dernière ligne droite, on est 100 m derrière le peloton de 3-4 équipes de tête. Le rythme de course à pied, aux alentours de 15 km/h est déjà difficile à suivre…

Épreuve 2: VTT’O  15 km avec reports et traçages.

Ju va reporter les balises pendant que LKT s’occupe du traçage. Ce dernier transpire à grosses gouttes et inonde littéralement la carte, manquant de peu de niquer le stylo  à essayer d’écrire sur la sueur !…

On prend le temps de bien tracer et de faire notre itinéraire. On n’a pas le physique pour se taper des kilomètres superflus !

Des équipes sont déjà parties depuis plusieurs minutes quand nous enfourchons les VTT. Il fait maintenant bien nuit.

La encore des groupes se forment assez vite. 1 ou 2 petits « tape cul  » mais rien de méchant, c’est assez roulant et ça nous va bien comme ça.

Le compteur est régulièrement à plus de 35 km/h quand même !

Épreuve 3 : trail’O mémo 3 km.

IMG_2967

IMG_2968

On tourne depuis un bon moment avec les 2 Willy d’azimut 72 et les 2 séb de RAPV  (raid aventure pays de vie).

On fait ce trail mémo ensemble et on se plante ensemble !

On y laisse une poignée de minutes pour vérifier qu’on a bien pris tous les postes.

Épreuve 4 : VTT suivi couloir 6 km.

Encore une bonne partie de manivelles où les équipes relancent sans cesse. LKT craque un peu sur la fin, dans la côte juste avant le dernier poste, un peu vicieux d’ailleurs. Ju ne fait pas d’erreur et tiens bien le rythme lui.

IMG_5551

Épreuve 5 : CO en ligne 3 km : On part encore en peloton. ça se passe bien jusqu’à la 10. LKT est un peu cramé et se décale du mauvais côté du poste. 2 ou 3 minutes de perdues mais pas de gros jardinage et le reste de la CO est bouclée proprement

Epreuve  6 : Jonction VTT 0,5 km :

Un bon peloton de 4- 5 équipes s’est formé. 2 ou 3 équipes sont légèrement devant devant, à 3 minutes.

Dernier sprint jusqu’à  la piscine où le chrono de la journée est arrêté.

2 équipes sont déjà là, dont Gilles et Laurent de l’ARA, mais on apprend qu’ils n’ont pas la dernière balise du suivi VTT.

Épreuve 6 : Epreuve aquatique à base de natation et de bourrinage sur bouée. LKT qui n’a eu le droit qu’à la piscine en pool boy tout l’été, s’y colle avec plaisir. Il s’arrache et on prend ainsi le première place au général pour des poignées de secondes.

On est content, mais on a le sentiment d’avoir déjà grillé nos cartouches pour les 2 jours !!!…

Minuit : Bouffe et au dodo. Les filles arrivent peu de temps après.

5h15 : Réveil. Fatigués mais pas complètement out.

Confirmation de notre première place au classement, 15  » devant les RAPV, 27  » devant la  » boussole audomaroise » et 31″ devant les azimut 72 et une dizaine d’équipes en 10 minutes. Aucun écart significatif , donc on ne s’enflamme pas sur le classement final, d’autant plus qu’on ne sait pas comment on va résister au menu chargé de ce deuxième jour. Même état d’esprit que la veille : être propre et se faire plaiz.

7h  : Départ en chasse toutes les 30″. Aîe , ce n’est pas bon pour nous. si les 3 équipes derrière nous recolle et nous « marquent », c’est mort pour le podium…

Epreuve  1 :VTT’O 12 km : Au top départ, Ju prend le temps de bien orienter la carte et de réfléchir à notre itinéraire et hop les RAPV sont là !…5 minutes plus tard, Ju s’ecrit :  » LKT!, j’ai oublié mon sac ! » Putain, le boulet a laissé son sac à dos au cams. On n’a donc pas de pompe, pas de dérive chaîne, il n’a rien à boire ni à manger … mais au moins il est light !

Au bout de 2 ou 3 balises les azimut 72, Anjou Fun runners et passion raid Nantes sont là  aussi… ça roule encore vite, mais on n’est bien dans le rythme, ,sans se mettre dans le rouge.

Epreuve 2 : Bike and run mémo ,1,5km : transition éclair, relais court, on est dans les 3 équipes à arriver les premières aux canoës.

Epreuve 3 : canoë mémo 3,5km : on charge rapidement le VTT, un œil sur la carte mémo et go. Il faut remonter le courant. On passe tout de suite en tête et on prend vite de l’avance. Ju est propre à la manœuvre et nous garde bien dans l’axe. On gère donc, en gardant un rythme correct, mais sans se griller. On écarquille les yeux , on allonge le coup pour guetter les balises. ça serait con de rater un poste un peu planqué sur cette épreuve ! On chope finalement les postes sans problème et c’est avec 4  ou 5 minutes d’avance sur les azimut 72 qu’on débarque.

IMG_3111

Epreuve 4 : Bike and run road book  8 km : C’est dur de relancer à pied. On croise très vite des équipes, qui prennent l’enchaînement à l’envers et vont avoir le courant descendant en canoë…ça risque de revenir rapidement ! On est toujours super attentif pour ne pas laisser de balises, car elle ne sont pas indiquées. dans les grands bouts de droit en plaine, on aperçoit des équipes qui ont un peu recollé. On ne doit plus avoir que 2 ou 3 minutes d’avance. On boucle quand même cette section à 13km/h, et les autres derrière ont du envoyer du steak !

IMG_3112

Epreuve 5 : CO vue aérienne 5 km : CO semi urbaine, aucune difficulté importante, on enchaîne « rapidement » les postes même si les jambes commencent à peser très lourd dans les traversées de champ. Gros ravito !

IMG_5669

IMG_5671

Epreuve 6 : VTT suivi + road book 18 km :  Les azimut 72 et passion raid Nantes ont recollé. On est toujours super attentifs aux éventuelles balises. Ju ne fait pas d’erreur et ça roule bien même si le rythme général a un peu baissé. On suit le parcours sans problème, pour arriver dans un grand parc au pied d’un beau château.

IMG_5701

Epreuve 7 : CO en ligne 12 km : CO mixte forêt , ville parc.

Pas de difficultés techniques mais de grands aller retour sur les chemins. La fatigue se fait sentir. Petit jardinage, toujours  en compagnie des azimut 72 et passion raid nantes sur la 10. On laisse 2-3 minutes. On voit des équipes parties bien après nous, mais ayant bénéficier du courant favorable en canoë, remonter sur nous. C’est rageant !

On commence a être bien cuit, mais c’est passion raid Nantes qui craque en premier. On les lâche à 3 balises de l’arrivée. On n’est plus qu’avec les 2 Willy. L’ambiance est bonne même si on en bave sur les dernières longueurs du parcours.

IMG_3251

IMG_3252

Epreuve 8 : VTT’O Shaker : des morceaux de cartes désorientés à des échelles différentes : Bon avec la fatigue, il faut assurer. On prend le temps de tout mettre en ordre et de tout tracer avec les azimut 72.

Cela permet aux RAPV de nous rejoindre, ainsi qu’une ou 2 autres équipes.

On essaie de ne pas se laisser influencer et de rester sur nos options. Ju a un coup de moins bien sur le milieu du parcours et commet 2 ou 3 hésitations sans conséquences importantes.

On est toujours dans les équipes de tête. A la fin du parcours, au moment de lâcher les VTT pour la dernière CO, on voit qu’une équipe est déjà arrivée. Pourtant on l’a jamais vue nous doubler.

Epreuve 9 : CO 3 km : Les RAPV partent comme des balles sur cette courte CO dans un parc boisé. Ils nous prennent 30 m. Les azimut 72 sont juste derrière nous. on sent le sprint final. On boucle finalement cette CO les 3 équipes les unes derrière les autres.

On enfourche les VTT pour 500m de sprint à plus de 40 km/h avant l’arche d’arrivée.

On pointe dans la même seconde que les RAPV et les azimut 72 une poignée de secondes derrière.

IMG_5783

IMG_5786

Les 3 équipes se  félicitent de la bonne bourre qu’elles se sont tirées durant 2 jours, toujours dans un bon esprit.

Epreuve 10 : Tir cara : On retrouve Gilles et Laurent des ARA qui sont déjà là. C’était donc eux qui nous avaient doublé furtivement !… En fait, ils ont eu la mauvaise carte CO à l’épreuve 7 et n’ont pas fait le parcours intégral. Dommage, ils auraient pu jouer une très bonne place…

Nous, on sait qu’à moins d’une défaillance  au tir des 2 autres équipes arrivées avec nous, on ne sera pas devant.

Personne ne fait d’erreur et nous finissons finalement 3ième à 15 secondes des RAPV seconds et à 54 secondes des premiers Azimut 72.

IMG_3483

IMG_3473

Les écarts étant trop faibles le matin, le départ en chasse ne nous a pas été favorable et on n’a surtout pas été assez costauds pour creuser un écart ce deuxième jour.

On est quand même très satisfait de notre place. On n’en espérait pas tant au départ le samedi !

Maintenant, y’a plus qu’à attendre les filles…. et ce fût très long ! …

CR des filles:

Du coté des filles c’est du même ordre que les gars coté entrainement. Vaness blessée depuis plus de 6 mois est interdite de course à pieds, et Marie est hyper affutée mais à l’apéro!

Vaness qui a recommencé à courir depuis 15 jours (et maxi 30min) contre l’avis des médecins et le tout dans la douleur, appréhende le raid et sait que ça va faire mal Les filles se rassurent mutuellement en se disant qu’elles viennent pour marquer des points et le but est de se faire plaisir et de faire un raid propre sans erreurs d’orientation. Pour le reste on fera en fonction de la forme.

Du coup pour la 1ere épreuve du O’Labyrynthe c’est Vaness qui s’y colle ayant réussi à se faire embrouiller par Marie. Cafouillage entre le départ et la 1ere balise avec 2 ou 3 allers retours ridicules qui font bien marrer Marie mais font perdre de precieuses secondes, puis rentrage dans la carte et la suite enchaine bien. On s’en tire avec un temps peu honorable qui nous vaudra un départ dans l’avant dernier wagon. Moment de gloire quand on voit que les gars partent dans le même sas avec un chrono bien meilleur!

IMG_2860

Départ pour la première CO, on a une carte chacune, on regarde rapidement et on décide de commencer par la balises 103. On pointe juste derrière les gars qui ont choisi la même option, on s’accroche pour essayer de suivre le rythme mais à la 3eme balise Marie informe qu’elle ne pourra pas tenir longtemps à se rythme. On temporise et on laisse le troupeaux s’éloigner tandis qu’on poursuit notre chemin. Rapidement on se retrouve seules. On poursuit la CO sans difficultés particulières en tenant un rythme pépère.

IMG_2928

Il fait nuit noire lorsqu’on retrouve nos VTT, Vaness reporte rapidement les balises suivantes tandis que Marie se réhydrate et essaye de retrouver un peu de souffle (il faut dire qu’on avait pas pris d’eau et la CO a été plus longue que prévue!). On repart en CO VTT, on fera un bout de chemin avec l’équipe de Yannis d’ARA qui nous larguerons tellement notre vitesse de progression est désespérante. Nous retrouverons Yannis qui nous recalera sur la dernière CO. Vaness voulant récupérer un peu de retard est partie trop vite sur la première balise. Message compris, rien ne sert de courir…On enchaine donc plus doucement sans se tromper, tout en surveillant quand même la barrière horaire. Marie commence à souffrir de crampes, on gère! Nous atteindrons la piscine avant l’heure fatidique et avec carton plein.

IMG_2944

Pour l’ultime épreuve de la soirée c’est Marie qui s’y colle, bah oui chacun son tour. Elle supplie Vaness de la surveiller et de plonger à son secours car à tout moment elle pourrait avoir une crampe! Elle précise qu’elle nage très mal. Vaness est hyper confiante, mais se marre en la voyant nager en brasse indienne à la Oliv sur une épreuve chronométrée. Bref ça c’est fait. On se retrouve avec une autre équipe de filles, les petites suisses normandes, très sympa, avec qui on rentrera au bercaille. Dodo vers 1h du matin.

Au classement on constate qu’on est 26eme, beaucoup d’équipes ayant raté une balise de confort sur la dernière section VTT. Le départ est prévu à 7h puis toutes les 30 sec, donc 7h13 pour nous. On commence par une section VTT de 12km, une seule carte donc on reprend nos habitudes et Marie prend l’orientation. Elle arrive complètement explosée à la fin de la section, on atteint péniblement les 14km/h sur le plat. On enchaine donc dans le 2eme wagon par une CO en photo aérienne avec 2 balises à reporter selon les courbes de niveau. Pas de difficultés particulières si ce n’est physiquement. Puis bike and run road book de 8km (au lieu de 5km annoncés initialement), ça nous atteint un peu au moral. on prend donc le temps de se ravitailler et de remplir les camels. Les relais sont trés courts, on commence ou souffrir toutes les deux, il fait chaud et on n’ avance à rien, l’heure tourne et on craint de pas passer la barrière horaire. On croisera Ju et LKT qui sont dans l’autre sens et ont déjà fait le kayak. Ils nous disent qu’on sera dans le sens du courant, ça c’est cool.

On charge rapidos le VTT de Marie sur le kayak et au moment de la mise à l’eau l’équipe des filles des petites suisses normandes arrive. Vaness souffre de plus en plus de sa hanche et les coups de pagaies s’avèrent de plus en plus douloureux, puis de moins en moins, comme si un truc avait bougé ! On sort de l’eau, les filles sont justes derrière nous, on arrive ensembles aux VTT. Marie a alors un problème de selle qui bouge dans tous les sens. On sort l’outil magique sagement rangé depuis de nombreuses années au fond de la sacoche VTT. Et là c’est le drame, il est complètement rouillé, impossible de débloquer les clés à l’aine. Un gars de l’orga a pitié de nous et vient à notre secours, il galère 3minutes, appelle un autre, puis un autre, vont chercher dans leurs voitures de quoi nous dépanner ou débloquer l’outil. Bref on se retrouve avec plusieurs personnes autour de nous, et de moins en moins de vélos de concurrents sur le parking. Les filles sont parties depuis un moment quand les gars ont fini de nous réparer cette foutue selle, merci à eux! On repart donc pour 20km de VTT. Marie est encore complètement out, Vaness qui ne souffre pas trop en VTT et qui a la grosse patate lui propose de la tracter afin de la soulager et de lui permettre de récupérer un peu de jus. On garde donc ainsi une vitesse de progression honorable. On enchaine sans erreurs d’orientation, mais on rate une balise de confort qu’on ne voit pas et qui nous vaudra 20min de pénalité. On est dégoutées.

IMG_5704

Marie reste à l’élastique pour la CO de 12km qui suit. Vaness oriente et parle à Marie qui ne répond que par son mutisme ou par « je te répond pas mais je t’entends, continue à me parler ça m’aide ». On fait tout le début de la CO en marchant et en coupant à travers, Marie récupère un peu et on se permet de trottiner gentiment dur la fin. Vu l’heure Vaness décide de ne pas aller chercher la balise 18 de la CO et d’enchainer par la VTT’o shaker de 20km. Il s’agit d’un parcours où les morceaux de cartes ne sont pas à la même échelle ni au même endroit et il faut reconstituer un puzzle pour faire son parcours. Marie appréhende beaucoup le fait de devoir se taper 20km de VTT mais assure sur le traçage du parcours et l’assemblage des différents morceaux. On prends le temps de faire l’itinéraire avant de partir. Marie, toujours à l’élastique derrière Vaness, continue à assurer l’orient ce qui lui permet de ne pas complètement sombrer. Elle retrouve un peu d’énergie sur la fin de cette section. On arrive à 15h07 au départ de la dernière CO, la barrière horaire étant à 15h30 faut pas trainer. Vaness attrape la carte et fonce sur la première balise, Marie a du mal à suivre, on se raccroche, merci élastique! On boucle rapidement cette CO et on fonce vers l’arrivée, les gars sont complètement desséchés à nous attendre.

.IMG_5867IMG_5866

Marie se chargera du tir à la carabine et nous permet de gagner 2 précieuses minutes.

DSC05921

Finalement on gardera notre 1ere place en féminine et une 38eme place au scratch.

DSC05924

C’est un raid sympa avec des spots de CO top . Une trés bonne ambiance entre les concurrents, Bravo aux filles des petits suisses Normands qui ont fait un beau dimanche et qu’on a trouvée bien sympa.

Bravo aux organisateurs et merci à eux pour le partage des photos!

3 Réponses

  1. Les clés à l’aine dans la trousse de secours des filles, c’est pour réparer la hanche de Vaness ?

  2.  » Ju a oublié son sac »…
    « Les filles n’avaient pas pris d’eau »…
    ça rend complétement dépendant d’avoir l’habitude d’être chouchouté par une assistance de choc !!!
    Bravo à vous 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :