GTMC 2014 : jour 04


Dimanche, appel reçu vers 14h35, le téléphone ne passait pas la veille :

Le samedi a été une belle grosse journée.

Déjà au niveau météo. Pas de pluie ni de soleil, ça leur a permis de ne pas trop transpirer.

Ensuite au niveau de l’étape, 77km pour 2010 de dénivelé positif.

Ils ont franchi la barre symbolique de la moitié des montées de la totalité du parcours.

C’est bien pour les têtes, les prochaines montées seront plus faciles.

Etape du jour estimée en 08h de vélo, bouclée en 09h20 en comptant les arrêts.

Ils arrivent à recoller un peu aux prévisions.

Au moment du contact, Ils se trouvent à Bagnol les Bains, vers la fin de l’étape 20.

Bagnol les Bains

Par contre, la journée est un peu assombrie par une tendinite au tendon d’Achille droit d’Olive, qu’il a eu dès le début de la journée et qu’il traîne encore aujourd’hui (dimanche à mi-journée).

Il pense la garder en souvenir jusqu’au bout.

Ça se manifeste sous la forme d’un bel œuf sur le tendon.

(Illustration, ceci n’est pas la cheville d’Olive, mais ça doit y ressembler)

Et la monture est assortie au cavalier car la chaîne d’Olive fait des siennes : elle saute un peu dans tous les sens. Il a essayé de régler ça avec les VTTistes du groupe de Grenoble qui fait aussi le GTMC déjà croisé la veille.

Il fait donc les montées trop fortes en marchant pour ménager vélo et aussi son tendon.

(Une solution alternative proposée par P. Gelluck)

Par ailleurs, c’était une étape bien hard, à gros dénivelés, qui défonce les humanoïdes en montée et les bicloune en descente. La fatigue se fait ressentir, la première pelle et la première prise de bec sont là aussi.

Personne dans la pampa pour assister aux drames de nos deux aventhuriers, ils croisent parfois un chat dans, un village ou un autochtone à casquette…

Allez courage, une bonne partie est faite. Olive, pense à boire beaucoup d’eau et si possible laisse le pied dehors pour lui faire profiter du froid nocturne….

Bivouac à la « Baraque des Bouviers », à proximité de la réserve de bisons d’Europe de Ste Eulalie.

4 Réponses

  1. C’est une putain de bursite mec !!

  2. tu les soignes comment? NOOOOOOOOOOOOOOOOOON j’veux pas savoir……

  3. faut la faire remonter avec la deuxième orpheline…

  4. Non car nous aurions une belle ectopie testiculaire, dûment appelee couillite par Oliv’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :