GTMC 2014 : Jour 02 et 03


Jeudi matin :

C’est le drame !!!!

Il fallait s’y attendre.

C’est K-WAY de rigueur pour toute la journée.

Un temps grave pourri, Olive et Kikos prennent cher. Dans le journal local, ils parlent d’une météo de mois d’octobre, c’est pour dire…

Une bonne grosse pluie bien épaisse, avec un très gros vent ; le soleil est aux abonnés absents…..

Sur le goudron, avec vent de face, ils plafonnent à 09Km/h !

De plus, des fortes rafales de vent sur les hauteurs menacent de les mettre par terre.

 

(Illustration tirée du site : http://dt-creations.fr/ )

Dans ces conditions, il leur est difficile de tenir les temps de passage prévus.

Ils ont fait les tronçons 5, 6, 7 ,et 8 du découpage qui en compte 41.

…………………un gros CRRRRRRRR dans le message, ça devait être l’info sur le nombre de Kms parcourus.

Un dénivelé positif de 1600m.

Le tronçon d’aujourd’hui était donné en 5h15 de temps de roulage, ils auront mis 9h20 tout compris.

Ça va beaucoup moins vite que prévu.

Un pneu éclaté en fin de tronçon 5, les filles ont rappliqué en SAV. C’est mieux que ça arrive aujourd’hui plutôt qu’un jour de soleil, comme ça ils n’ont pas interrompu la séance de bronzette…..

Malgré toutes les bonnes conditions réunies pour, toujours pas de pelle !!!

Mais quel est leur secret ?

Peut-être bien que malgré les conditions difficiles, ils arrivent à se faire plaisir en pilotage sur quelques tronçons sympas. Et puis, dans ces conditions, ça a un petit côté SURVIVOR.

Pour les paysages par contre, ils repasseront, ils ne voient pas grand-chose à cause du rideau de pluie incessant.

Demain, le topo annonce un tronçon à ne pas faire par mauvais temps. Ça promet mais ça ne va pas les arrêter. Ils vont tenter d’enchaîner 4 étapes.

Vendredi matin :

Même pas drôle : presque pas de pluie, beaucoup moins de vent et même une petite apparition fugace du soleil d’au moins 35 secondes……

Résultat : ben ça va un peu plus vite quand même !!!

Arrivée vers 19h20à St George, aux ¾ de l’étape 13.

Ils ont fait 73 Kms avec un dénivelé positif de 1315 m.

Un tronçon annoncé en 6h15 bouclé prestement en 07h50, temps d’arrêts compris. Ils sont moins minables qu’au début (dixit Olive himself, loin de moi de critiquer le rythme effréné de leur « balade »).

Le matin, traversée de grandes étendues désolées, en pleine solitude. Ils retrouvent la civilisation en 2ème partie de journée.

Beaucoup de goudron aujourd’hui, des trucs pas supers.

Rencontre avec un groupe de cyclistes qui faisaient une partie de la GTMC.

Petite réaction d’orgueil, même si Olive et Kikos ne sont pas compét, pour forcer le coup de pédale et dépasser le groupe. A l’insu de leur plein gré, cela leur a permit d’augmenter leur moyenne.

(J’ai pas trouvé la même avec un petit vieux, pour Olive…..)

Et les filles ? Pour une fois que le temps n’était pas trop dégueux, elles n’ont pas pu faire de tourisme. La faute à des routes biscornues, des liaisons difficiles et une allure plus rapide des 2 cyclistes. Elles se contenteront d’un café pris ensemble au cours de la journée lorsqu’elles croiseront nos deux cyclotouristes (hihihi……).

Lydie et Morgane ont tout de même eu le temps de visiter deux châteaux lors des deux premiers jours.

Côté péripéties, pas grand-chose de croustillant à se mettre sous la dent, il faut plutôt regarder sous les (grosses) fesses d’Olive : n’attendez pas de bonnes grosse hémorroïdes, pour être dans le même ton que des pieds bien pourris en 2012, lors de la HRP.

Petite piqûre de rappel sur la HRP 2012 : https://flyingaventhure.wordpress.com/2012/07/28/recit-hrp-2012-par-kikos/

Juste une selle explosée avec rafistolage au scotch. Même traitement pour le porte carte de Kikos.

Même pas une pelle malgré de belles descentes de psychopathe. C’est qu’elles font attention à elles, nos deux princesses…….

Un gros soleil en fin de journée vient embellir l’aventhure. Les affaires vont pouvoir sécher et le repas du soir se fera à l’extérieur des camions.

Ils pourront repartir avec des chaussettes pas mouillées dans des chaussures pas mouillées !

La belle vie !

Demain, un gros morceau de dénivelé positif entre Le Pirou et Auzenc, à l’assaut du Mont Mouchet culminant à 1497m.

PS : J’ai un petit problème technique, je ne peux pas sortir leurs photos transmises par SMS. Contentez-vous de les imaginer……

Une Réponse

  1. ah chouette, mon feuilleton estival préféré démarre : suspense ,sueur, anecdotes truculentes,rencontres,nature,effort….je note que cette expé est moins « roots » que les precedentes : le cams tous les soirs …tu vieillis oliv …hi ,hi !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :