La minute poétique


Image1

Par une journée d’hiver printanière
Ils se retrouvèrent au Puits d’Enfer
Pour aller, en tenue légère
Cueillir quelques fleurs éphémères.
 
Ecloses au mitan de la journée,
Par de multiples mains butinées,
Elles furent, le soir, emmenées
Avant que d’être fanées…

Image1

Image3

Image2

Image1

Pour en savoir plus…

*

*

Une Réponse

  1. Ah ben bondieu
    Mon pauv’ vieux
    J’vois qu’tu vas pas mieux
    T’aurais dû rester au pieu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :