HRP 2013 : Un immense sourire perché sur deux coton-tiges (21/28)


HRP 2013 – 28 jours entre Hendaye et Banyuls

Jour 21 :   Un immense sourire perché sur deux coton-tiges

Le matin nous quittons, en catimini, le refuge de Sorteny (1970m). Dans la longue montée que nous entreprenons, apparaît au loin une silhouette. Ne serait-ce pas « l’Angliche » dont nous ont parlé les deux Grenobloises ? Inconsciemment, nous pressons le pas et arrivons au collada dels Meners (2713m) en même temps que lui. Nan, c’est pô un Angliche, mais c’est bien le cuisinier gastronome qui a partagé le refuge Enric Pujol avec les filles. Il s’agit en fait d’un Norvégien de 25 ans, Hauk le Viking, immense sourire perché sur deux coton-tiges…

Image1

Il a démarré la HRP début juin, avec sa copine. La neige les a arrêtés à Lescun, alors ils sont partis trois semaines au soleil, au Portugal. Puis ils ont repris la traversée et ensuite la copine a dû arrêter, faute de dispo, alors il continue tout seul. Il faut qu’il soit arrivé à Banuyls dimanche 4 au plus tard, un avion l’attend à Barcelone lundi pour un retour au pays.

Image2

Descente, montée à l’arrache dans les rhododendrons, col, lacs…

Image3

Même si Hauk n’est pas taillé comme Swartzenegger à l’origine, cette HRP l’a bien asséché physiquement, lui aussi…

Image5

En baragouinant dans la langue de Shakespeare, nous faisons un bout de chemin ensemble, puis nos routes se séparent, car nous n’avons pas programmé le même itinéraire et les différentes tentatives, dans les deux sens, pour convaincre l’autre que son choix était pourri et qu’il ferait mieux d’en changer se sont révélées infructueuses…

Image4

Pour nous, ça enchaîne par la descente très éprouvante d’un gros déniv’ à travers les sapins, les trous, les troncs en travers, les barres rocheuses pour gagner la vallée d’Inclès (1875m).

Nous sommes dans le dur tous les deux. Sieste au bord du ruisseau, près d’un parking, à l’arrivée d’un sentier de randonnée. On se fait violence pour repartir, on vise l’abri del Siscaro (2140m), sur un pla marécageux à une heure de marche.

Image6

Les gens qui regagnent la civilisation après une rando de quelques heures, que nous croisons au cours de cette montée, nous dévisagent curieusement, on doit leur foutre les chtouilles ! Question d’accoutrement et de fraîcheur physique, sans doute…

Image7

Le refuge est atteint à 16h30, on arrête ici les frais pour aujourd’hui. Toilette, lessive, repas, dodo.

Image8

Ce soir, si rien de grave ne vient contrecarrer notre progression dans les jours à venir, nous sommes aux trois quarts du chemin. Arrivée prévue entre vendredi 2 et dimanche 4 août.

LE FILM DU JOUR :

JOUR D’AVANT     RETOUR ACCUEIL      JOUR SUIVANT

***************************************************************

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :