CO des vendanges tardives à Saint Preuil (16)


Samedi 16 mars, alors que certains se demandent où ils vont manger ou sortir, nous on se demande où on pourrait aller chercher des balises; petit coup d’oeil sur le calendrier et direction Segonzac pour la co des vendanges tardives.

Seules les Flying girls  font le déplacement. Grands parents pas disponibles (chose trés rare) la garde des enfants s’est jouée à chifoumi, c’est  LKT et Ju qui ont gagné. Au final on ne sait pas trop qui garde qui mais bon!!! Pour qu’ils rentabilisent la soirée on leur laisse la mission de vérifier une dernière fois toutes les cartes du raid avant l’impression définitive prévue cette semaine. Une consigne cependant, le faire à jeun.

Comme on n’avait pas envie de faire la route seule on cherche dans nos connaissances des personnes pour co-voiturer. RDV est pris avec Les irreductibles de Sainte Blandine (le village d’Alamo). Et là bas c’est vraiment des gentleman, ils viennent nous chercher à la maison moyennant un bon détour, pas moyen de négocier! merci les gars !

Le trajet aller prend pas mal de temps, chacun donnant son point de vue sur la route à suivre, même le gps s’en est mêlé, pour finalement ne suivre aucun des itinéraires proposés. On arrivera quand même à bon port vers 18h15. On retrouve Steph (dit petit raisin pour les Flying) un des orga, puis les habitués (ARA, Renards des vignes, VGA, Toch and co…).

a (86) a (88)

19h00 on piaff d’impatience, dehors il pleut. Stef nous glisse à l’oreille qu’on peut se rassoire, les poseurs sont embourbés du coup le départ sera un peu décalé. Marie en profite donc pour engloutir la fin de son sandwich

a (9)

Nikel, il nous confirme également que ça va etre très très gras.

Vers 19h30 départ. On regarde rapidement la carte et on décide de faire une sorte d’escargot et de commencer par la 1 (choix qu’on remettra en cause à l’arrivée en analysant plus finement les postes). On ne change pas notre technique: Vaness oriente, annonce à chaque poste l’enchainement suivant afin que Marie pointe et contrôle les conneries de Vaness.

a (83)

On part ensuite vers le sud: 13; 10 où on croise nos gentlemans les irreductibles; 28; 15; 26; 22; 17 sur laquelle on retrouve Toch et corine en plein jardinage, puis la 9; 16;25. Jusque là on a les canes, on trottine tranquilou, même dans les cotes et malgré le kilo de boue collé sous chaque chaussures. On continue par la 30;6;14 là ça grimpe fort, on marche un peu. 2;23 et 7 en aller-retour  où on retrouve toch et Corine. Puis 18;8;29 La fatigue commence à venir, le denivellé est plus éprouvant.

3 (27)

On fait le point, il nous reste 45min environ, on décide de laisser la 20 et la 5. On termine donc par 19;27;12;21. Autre point, il nous reste 10min, va t’on chercher la 24? Vaness à vue d’oeil estime à 12cm soit environs 1.5km mais avec du denivellé. On se la joue prudence et on n’y va pas. Du coup on arrive bien en avance, on prend le luxe de faire 6 ou 7 photos à l’arrivée avec les irreductibles et les toch avant de pointer l’arrivée.

Au final on fait une belle course, pas d’erreur d’orient, on enchaine les postes sans probléme et il n’a qu’à peine plu, on totalise 520 pts.

Petite soupe en attendant les résultats: 1eres filles et 4emes au scratch. On rate le podium de 10pts, en prenant la 24 on marquait 30 points de plus. En enchainant différemment et en commençant par la 24 au lieu de la 1 on marquait 20pts de plus. Mais avec des si…

Le retour en voiture fut plus calme, seul le chauffeur et nous 2 restant éveillées. Pourtant les  promesses de resto, puis de boite de nuit fleurissaient . On finit par prendre un malin plaisir à réveiller et chambrer régulièrement les 2 autres au risque qu’ils nous laissent sur la route au milieu de nulle part. Mais en vrai gentleman ils nous ont ramenés chez nous.

Un grand merci à nos chauffeurs et accompagnateurs. Bravo aux orga, une belle CO et un accueil toujours chaleureux.

8 Réponses

  1. Y’a que Cédric pour promettre la boite de nuit et s’endormir tout de suite après… J’me trompe ?
    Bravo les filles. Au fait, est-ce que les 2 chiens fous ont bien travaillé en attendant sagement à la maison ou est-ce qu’il n’y avait plus que Nolann de réveillé qui surveillait papa et tonton ?

    • oui mossieur, on s’est occupé des taches parentales, de la maison et on a bossé sur le raid nous. On a même été privés de match des 6 nations ! La première bière a du être décapsulée vers 22h30.
      ‘tain , on a pas une vie facile, entourés de ronflants et de princesses…

  2. Farpaitement ! On est des Gentleman à Sainte-Blandine !!!
    Vous en doutiez encore ?! alors que vous avez à votre disposition le meilleur des représentants du village : Alamo
    Ce fût un plaisir de vous servir de chauffeur (celui qui conduit, pas celui qui chauffe….) ; on remet ça quand vous voulez !….
    … et la prochaine fois, sans trop de détours ;-)))

    • Pas de détours mais le coup de la panne….

    • Ouais ben Alamo il n’est pas si lascif et offert … Fo encore le menotter et lui mettre son casque en cuir pour qu’il se détende …. Vs avez qd meme des moeurs bizarre a ste blandine…

      • ouais mais une fois qu’il a son casque en cuir et son masque-à-boule, on ne peut plus le retenir !

  3. oh bah si vous insistez, ok, on fera le coup de la panne…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :