Suivre la Diagonale des Fous 2012


Le point dimanche matin

Elena et Marion finissent ensemble à 9h (heure de métropole) au bout de 61 heures de course.

Elles sont 927 et 928èmes au scratch et 23/24èmes en catégorie Sénior Femmes. Chapeau !

Pour commander les posters dédicacés, laissez vos coordonnées en dessous de cette page.

*******************************

Le point dans la nuit de samedi à dimanche

Titi  passe la ligne à minuit et demi (heure de métropole) au bout de plus de 52 heures de course.

Il est 435ème au scratch et 60ème en catégorie Vétéran 2.  La classe !

Maintenant, il va prendre quelques jours de repos et en route pour son prochain objectif : un méga gros Trail au Népal. La routine, kôa….

*******************************

Le point samedi fin d’après-midi

Dans le ventre mou :

Titi  est à 20 kilomètre du terme de sa troisième Diago. Il gratte régulièrement des places, se situant dans les 500 premiers arrivants.

Les filles, à 18h (heure métropole), sont inséparables, elles viennent  de pointer à Sans Souci et confortent leur classement sous la barre des 1000. Encore deux "petits" obstacles à franchir et c’est l’arrivée !

*******************************

Le point samedi midi

Dans le ventre mou :

SMS de Titi : Il a enchaîné 18 heures sous la pluie et sort juste de 2000 m de dénivelé négatif, ses pieds sont comme des bouilloires.

Bah, il va pouvoir se faire un dobble thé pour se réchauffer, comme ça…

Les survivors :

L’aventure s’est arrêtée ce matin, à 11h20 (heure métropole) pour les Bécasseaux, hors délai. Belle abnégation de Thierry qui est resté solidaire de Françoise alors qu’il avait sûrement les moyens d’aller au bout dans les temps… Partie remise ?

****************************

Le point samedi matin

En tête de course :

Erik a fini au pied du podium, vers 2H (heure métropole) au bout de 30 heures de course, 3h30 après l’intouchable Kilian Jornet. Il est sûrement déçu, mais vu le niveau très relevé du plateau cette année, on va quand même le garder comme copain…

Dans le ventre mou :

Titi  est passé au Maido Tête Dure à 9h (heure métropole) ce matin. Il lui reste 50 kilomètres à faire. Il devrait boucler dans le début de la nuit.

Elena et Marion sont toujours ensemble, sur les talons de Titi. Elles sont passées au pointage de Grand Place des Bas ce matin à 6h (heure métropole). Il leur reste 60 km à faire. Arrivée en fin de nuit ?

Les survivors :

Françoise et Thierry sont dans la descente vers le Cirque de Cilaos, après avoir sûrement pris du temps pour dormir, cette nuit. Ils ont encore 90 km à faire. Espérons qu’ils ont des piles de rechange pour la nuit à venir…

*******************************

Le point vendredi fin de soirée

En tête de course :

Erik est toujours quatrième, à 20 km de l’arrivée, à 50 mn du troisième. Ca va être compliqué pour le podium…

*************************************

Le point vendredi fin d’après-midi :

En tête de course :

Erik fait une belle course. A 19h49, la radio locale l’annonce 5ème (il était 7éme au Maido) et prévoit l’arrivée des 10 premiers vers 1h (23 h en métropole).

Dans le ventre mou :

Titi  accuse un peu le coup : il est 690ème à 72 km de course.

Elena et Marion, toujours ensemble, sont 1308ème  au pointage de Cilaos. Elle sont en chasse et grattent des places.

Les survivors

Françoise et Thierry sont eux-aussi toujours ensemble, au 52ème kilomètre, à Mare à boue, en 2491ème place. La nuit va s’installer, elle sera longue…

********************************

Le point vendredi matin :

En tête de course :

Erik, qui était parti dans dans le paquet de tête, mais légèrement en embuscade en 11ème position, a profité de la nuit pour effectuer une remontée régulière sur les premiers. Il était passé 6ème, au pied du Taibit, au bout de 11 heures de course.

Dans le ventre mou :

Titi 543ème,  au bout de 10h de course, à Mare à boue.

Elena et Marion, qui tournent toujours ensemble, ont atteint le même pointage, au bout de 12h de course, en 1436ème position.

Les survivors

Françoise et Thierry ont pointé en 2522ème place au Volcan, au bout de 10 h de course.

*******************************************************

Départ JEUDI 18 OCTOBRE à 22H heure locale,

soit 20H en métropole !

Ca commencera par 5km de plat puis environ 4h (pour les meilleurs) d’ascension du volcan. Arrivée grosso modo 24h plus tard. Comment suivre la Diagonale (170km et 10.800 de dénivelée) depuis votre canapé, Kronenbourg à portée de main ? 

Pour suivre la course via les pointages mis en place, vous pouvez vous rendre sur le site officiel de la course : http://www.grandraid-reunion.com/sur la page : http://coureurs-grandraid.sfr.re/

N° de dossards des copains engagés :

Erik Clavery 2126 (prétendant au podium !)

Titi cuistot (06.61.82.95.65) 2206
Marion (06.46.85.29.00) 2373 
Elena (06.25.45.76.67) 2207

Les Bécasseaux : Françoise 2020 et Thierry 2021 (prétendants à finir…)

Vous pouvez leur envoyer un texto sur leur portable pendant la course, ça les boostera…

Sympa aussi le suivi en live à la radio local RER  avec accent créole en prime diffusé sur internet, sur toute la durée de la course : http://www.rer.re/
L’accent créole et les expressions locales sont savoureuses, l’enthousiasme sans limite des reporters sur le terrain n’a d’égal que la fantaisie et le peu de rigueur des infos…
Egalement, de nombreux extraits de course et reportage sur Canal Réunion : http://www.canalplus-reunion.com/
Voir aussi la « Page Facebook » : Erik Clavery – Officiel : Mise à jour régulièrement tout au long de la course, par Yankell, avec photos et pointages, sensations…tout pour suivre la course sans rien rater !
Les favoris : les espagnols Kilian Jornet et Iker Carrera, l’américain Joe Grant, Antoine Guillon, Pascal Blanc, David Pasquio, Michel Lanne, Lionel Trivel, les réunionnais Freddy Thévenin, Disier Mussard et Thierry Chambry.
Autant dire que le top ten sera costaud…..
Info supplémentaire : un cyclone rôde dans les parages (ce qui n’est pas courant à cette période de l’année) et pourrait gêner voire interrompre le déroulement de la course.

Les organisateurs sont cependant assez confiants au vu des derniers bulletins météo…Par contre des pluies sont à craindre qui pourraient rendre les sentiers boueux et glissants alors qu’il n’est pas tombé une goutte depuis une éternité. Les coureurs restent hors de portée des requins sur tout le parcours….

Une Réponse

  1. Hello les bargeots, il semble que l’on puisse suivre chaque dossard ici : http://coureurs-grandraid.sfr.re/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: