Raid Oust, la Bretagne ça vous gagne !


Vous avez peut être suivi nos 2 équipes en direct live mais maintenant c’est le moment de vous raconter avec plus de détails l’avent’hure.

Nous commencerons par une spéciale dédicace  au placard de  LKT qui a dû, une nouvelle fois, supporter l’animal. Souvenez vous il y a déjà 4 ans, la famille lkt avait dû faire venir une équipe de la célèbre émission « c’est du propre » suite au cloisonnement pendant les 11 j du raid caneo 2008 de lkt dans son placard. Eh oui ! il ne fallait pas  perturber  le pépère pour qu’il puisse trouver tous les sites possibles pour relater au plus juste notre épopée. Ben là, rebelote ! un SMS de notre part samedi soir :  » on a des trakers » et c’est parti…  . lkt, en transes, choppe tous les ordis possibles de sa maison, commande des pizz pour 2 jours, 6548674 litres de bières et s’enferme à clé ! c’est bon il est prêt !

De notre coté on a commencé par l’affoler dès le départ (19h30) en laissant pour la première section de la spéciale du samedi soir, notre sac à dos avec le tracker … c’est la C.O sprint ! tout se passe bien Ju prend la carte pour se mettre en confiance pensant que vaness ne puisse orienter et courir à 17 en même temps et surtout parce qu’il y a les poinçons sur la carte. La première balise ne nous met pas en confiance puisqu’elle est dans du bon vert 3 mais on est bien sur le poste. La suite se passe bien, la course est bien lancée, le rythme promet d’être bien soutenu ! 15 équipes mixtes, du beau monde ! On enchaine par un VTT suivi sur un belle carte pointue, vaness a du mal à apprécier les accélérations pour tenir le rythme de 30km/h qui nous permet d’accrocher les équipes de tête dont les sympathiques Vadim et Ophélie de Sud Loire Avent’Hure. Pas d’erreur , on choppe toutes les balises, on récupère la carte de trail orientation qui nous amène au petit canoé’O mémo, ça court à un bon rythme, on manque de rater la balise  sous une un chemin. Il nous reste la belle C.O nocturne composée de 2 cartes au 1/5000, ju commence l’orient’ mais dés la première balise on se rend compte que le fait d’orienter et pointer n’est pas très rentable et vaness se saisit de la carte et nous amènera à l’arrivée de la section du samedi avec toutes les balises. une belle 1ere journée ! On arrive une petite minute après les sud loire mixte et le tir à l’arc nous départagera et nous positionnera à la 2eme place mixte. la 2eme équipe flying  pointera une petite 1/2 h plus tard…

Petite soupe, interview par l’équipe des raider de l’oust (on attend le film…), douche (bien chaude !) et dodo pour une grosse nuit de 5h ! En plus il fait chaud dehors : 10°c ! ah oui mais bon la pluie vient de cesser c’est déjà pas mal !

Dimanche, debout 5h45, un ch’ti sms à alamo pour le réveiller, un caf’, du gâteau sport made in vaness, un slip, un short, des runnings et c’est parti ! on prend le bus qui nous amène au départ. Départ en chasse avec C.O avec balises à tracer, on est bien organisé, vaness trace, ju fait les calculs (enfin la calculatrice…), ju oriente (faut encore poinçonner sur la carte), on ne fait pas d’erreurs et on passe devant l’équipe 1 mixte. VTT’O, faut pas se craquer, on assure en roulant à bon rythme, on est seul, on fait l’option de ne pas tenter de franchir la rivière à la ouan again et on se rallonge de quelques kilomètres. Il s’avérera que ça passait, les équipes qui ont tenté la traversée ont gagné une petite dizaine de minutes. Les circuits VTT sont aussi extra que la veille alternant beaux et longs single track dans les bois et portions plus roulantes.  la section de C.O. au score approche, on fait descendre le cardio et là peut être une petite erreur (2min) car on décide de tracer sur la carte de C.O notre parcours, on perd du temps mais bon …. Les postes de C.O s’enchainent bien on est plusieurs équipes à tourner ensemble, azimut 72 et les Sud Loire, c’est bien physique mais très sympa ! Bilan : on laisse 3 balises et on arrive avec plus de 7 minutes d’avance, alors aurait-on pu faire 2 balises de plus ? on arrête de cogiter et on reprend nos VTTs  sur une section pas évidente en lecture de carte photo aérienne. il reste canoé’O ,bike and run et une dernière section VTT, on tient le bon bout ! on ne  quitte plus les azimut72 et sud loire jusqu’à l’arrivée.

On arrache au final la première place mixte devant les sud loire, la différence se faisant sur les jeux d’adresse, les raids étant de plus en plus relevés, la tête de course se joue à la minute  et la moindre erreur ne pardonne pas ! là on n’a fait aucune grosse erreur alors ça nous a sourit Ca a été trés sympa de tourner avec ces 2 équipes dimanche, ainsi que de refaire un raid en mixte.

Bilan : un super raid en orient’, des balises à gaver, des parcours vtt avec plein de single, des belles C.O variées, vraiment un raid à conseiller.

Le raid vu par les Flying Avent’Hure canal hystérique :

La semaine d’avant, Oliv avait fait 3 footings et récupéré son VTT en état de rouler, l’équipe mixte challenger était donc plus que sereine. Une seule stratégie pour ce raid, Marie oriente et Oliv pointe.

Départ par une CO sprint, une mauvaise sortie de poste à la 2e balise, à 90° près,  nous donne l’occasion d’effectuer 5 franchissements sauvages de clôtures et portails de 3m dans les 10 premières minutes, on se fait bien plaiz…

On part en retard en VTT mais on remonte plusieurs équipes, le rythme est donné : Oliv donne un coup de pédale pour trois de Marie. Le parcours alterne portions roulantes et beaux singles tracks. Bien sûr, ça ne pouvait pas durer, Oliv signale innocemment que son frein gauche vient de lâcher, Marie n’est pas inquiète, il lui en reste encore un mais le problème se corse peu après avec une selle vacillante qui gêne « légèrement » Oliv dans les bosses des monotraces. Tant qu’il avance, Marie reste dans la carte, ou presque, en ratant une intersection pour la dernière balise, embarquée par plusieurs équipes qui nous gravitent autour. 20 min de pénalités que nous porterons comme un fardeau pour le reste du raid et qui nous coutera la 4e place en mixte : rageant !

On enchaine sur un trail’O sans grande difficulté mais avec un Oliv qui passe difficilement dans un tunnel de nain. Puis canoë mémo à la tombée de la nuit avant de démarrer la dernière CO vers 21h30. La carte est précise, Marie est concentrée, Oliv s’exécute au pointage, on enchaine tous les postes sans erreurs. On finit ensuite par du tir à l’arc où on grappille 13 min de bonif.

5h du mat’ : il faut y aller, Oliv doit s’extraire du méandre des fins fonds du sous-sol du camion pour revenir parmi nous. Au classement provisoire, on est 6e mixte et 27e au scratch.

Avant le départ de cette deuxième journée, Oliv peut finalement accéder à son VTT et grâce à « Gogo gadget » Ju, le vélo est rafistolé avec un morceau de sardine de tente plus un bout de chambre à air sur la poignée de frein suivi d’un resserrage de la selle approprié.

CO à tracer, on ne perd pas de temps, on est au rythme des équipes parties au même horaire. On évolue ensuite en accordéon sur une longue section de VTT (21km mémo + VTT’O) auprès de deux ou trois équipes. Une rivière à franchir, Marie hésite à couper, Oliv ne la tente pas, passage assuré par le pont qui ne nous pénalisera pas beaucoup au final.

On arrive sur une section importante : CO au score d’1h de 25 balises. Marie prend la carte, décide rapidement de la stratégie et du sens de rotation et on enquille poste après poste avec beaucoup de rigueur. On la passe en 59min 30s en ne laissant que 4 balises, une belle satisfaction, on rivalise avec les équipes de tête sur cette section !

On part reboosté sur un suivi d’itinéraire VTT .Puis CO de 24 balises. On se ravitaille et c’est parti pour une belle CO avec dénivelé. Oliv s’accroche physiquement et Marie essaie de rester lucide. Ça passe plutôt bien malgré un petit cafouillage sur la fin. Oliv étant passé devant pour faire n’importenawak. Marie aurait dû le tacler au passage !

Puis on effectue les 4km de run and bike un peu à l’arrache, Oliv les genoux dans le guidon du VTT de Marie. Coup d’œil sur la montre, la pression horaire monte, il faut vite, voire très vite enquiller sur le canoë.

C’est chose faite, Oliv sort le moteur à l’arrière, puissance et fréquence, tandis que Marie fait semblant de pagayer en gérant les collisions et les branches dans les lacets de rivière.

On débarque à la va vite, on court vers nos VTT, il nous reste 1h pour la dernière section, c’est plus que tendu ! On optimise les portions roulantes dès que possible et on verrouille dans un sinueux monotrace pour ne pas refaire la boulette de la veille. Marie ne quitte pas des yeux la montre, ça va passer mais on est à la minute. Oliv a les jambes qui s’affolent et embarque un groupe de trois ou quatre équipes sur le mauvais itinéraire à 400m de l’arrivée. Marie le siffle, il revient, on s’empare de la dernière balise en suivant le bon tracé. On arrive, large, à 4 min de la barrière horaire !

Au final on termine 5e mixte et 22e au scratch avec en bonus une spéciale d’Oliv sur le podium d’arrivée : alors on danse…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :