CO nocturne des Vendanges tardives 2012


Compte rendu des gars :

Bon, comme on est habitué depuis quelque temps à ne pas beaucoup dormir, à cause de la préparation du raid, autant aller courir dans les vignes du côté de Segonzac. C’est avec 8 h de sommeil en 2 jours, et 1.6 km d’entrainement à pied en 15 jours ( 2 séries de 800m pour aller jusqu’à la boulangerie le dimanche matin…) que nous nous « élançons » dans cette course au score de 3h de nuit, tels 2 vers luisants asthmatiques.

Dés le début, on se fait bien plaiz, en se tapant une bonne côte puis au bénéfice d’une lecture de carte approximative, en franchissant d’une manière artistico-tarzanesque des barbelés avec contre bas  de 2 m.  ça passe, on sait pas trop comment, sans grands bobos (juste un doigt en sang) . En tout cas, ça chauffe déjà dans les cuisses les bras et sous les frontales. Passé ce quart d’heure de folie »olivesque », on décide d’arrêter les c…….ies. Aller, juste une tit’ dernière pour la route , on laisse involontairement une balise cachée par le papier de déf…

Petit à petit, LKT laisse au gros pointeur « Ju » le privilège de faire les derniers mètres seul jusqu’ aux balises, et en profite surtout pour essayer de faire passer les douleurs qu’il a dans les jambes…L’hydration intensive au houblon des longues soirées de prépa du raid, ne semblant pas l’idéal pour travailler son endurance musculaire…

On tient quand même un petit rythme pendant 3 heures. On laisse volontairement une balise à 10 points au centre de la carte. Malheureusement, on fait une grosse erreur sur notre avant dernière balise. Azimut « ouanegaine » dans un petit bois en côteau, décalage d’une trentaine de mètres, rattage du pré recherché, longues minutes d’errance et c’est environ 8 minutes de perdues.

Du coup, nous n’osons pas tenter un détour de 250 m environ pour prendre notre dernière balise.

On arrive, rincés, avec 1’23 » d’avance sur l’horaire fatidique… Etant donné notre état physique, cette marge était sûrement un peu juste pour aller chercher notre dernière balise.

On finit donc 3ième, à 2 minutes des 1ier VGA 87 et à 1 minute des deuxièmes les Renards des vignes… De quoi avoir quelques regrets, mais pour une première course de l’année, c’est pas si mal…et les filles sont toujours très, très, très, loin derrière !!!!!!!hihihihihihi

Notre trace et celui des renards (en rouge) :

compte rendu des filles :

un jour peut être….. com’d’hab !

Advertisements

Une Réponse

  1. Une balise cachée par le papier de def… J’y crois pas !
    Allez, bravo quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :