Défi Passion Raid Nantes 2011


En 2010, ce raid nous avait bien plu,donc Ju et moi décidons d’y retourner.

Mais cette année, le nombre d’équipes et le niveau se sont fortement étoffés.

Pour donner une idée, sur les 55 équipes présentes sur l' »expert », il y a les Broons, les Griffons, les amis de Steph, 2 équipes de Chantonnay, 2 équipes RAVPAVI donc déjà 7 équipes très fortes et une floppée d’équipes super rodées pour ce genre d’épreuve  dont les ATRAS, les RADO, Tours’N aventure, ARO, raid Landes, Saint Nazaire raid évasion.

L’objectif pour ce raid (le premier de la saison pour moi et le 2ième pour Ju) est de ne pas se déchirer en orient, de finir dans les 10 … et biensûr de se mettre la race ! Pour ce dernier point au moins, on était certain d’y parvenir, mais pour le reste….

On arrive sur place la veille, on se restaure copieusement à base de pâtes, de bières et de rosé de Loire. On se couche de bonheure et de très bonne humeur  grace à notre hydratation poussée.

Réveil 6h : Ca patte un peu dans la bouche !

Café, tartines, dossards, matos et on est prêt à prendre le départ, échelonné toutes les 30 » pour une première section de 16km de VTT en suivi d’itinéraire dont une section chrono au milieu.

On est bien entourré, car devant nous partent Chantonnay 1 et ARO, et derrière nous, les amis de Stèph, les Broons et Chantonnay 2.

Point de vue orga, c’est comme d’hab, Ju oriente à VTT et je pointe, et on inverse les rôles sur les sections à pied.

On arrive à rattraper les ARO . Peu d’erreur sur cette section, très roulante, souvent à plus de 30km/h. On croise certaines équipes qui ont râté la première balise, dont les Pays de vie.  Ju est dans le doute et s’arrête. Les Broons en profitent pour nous rattrapper.On repart dans leur roue. On fait le 3ième temps sur cette épreuve et une bonne section chrono.

On arrive alors à une CO dans une zone de marais, sur photo aérienne. Il y a plusieurs parcours distincts, des balises des 2 parcours assez proches les unes des autres et 2 renvois en azimut distance.

On part sur cette CO au score de 45′, en même temps que les Broons et St Nazaire, qui font  » CO commune ». Le terrain est défoncé par les vaches, traversé par des fossés et des étiers avec 1,50m d’eau. J’ai déjà une douleur au tendon, donc j’y vais prudemment pour ne pas me blesser, tandis que Ju préfère rester chargé avec son sac à dos histoire de se faire les cuisses pour l’Obiwak. On ne se sépare pas plus de 20-30 mètres au moment des pointages de balises, l’organisation ayant averti qu’elle sanctionnerait si des équipes ne jouaient pas le jeu, et pourtant… Au boût de 10′, on est déjà trempé.   Et là, je commets notre plus grosse erreur du raid : Je me laisse influencer par les Broons au lieu de faire notre course. Résultat : on pointe une balise qui n’était pas sur notre parcours, énervé, je fais un 180° sur un renvoi et pour finir je laisse une balise en coin de carte, cachée par mon pliage, mais heureusement pour le moral, je ne m’en aperçois pas.

On pense donc avoir tous les postes en moins de 42′. A la lecture détaillée des résultas ( chronométrage « sportident »), on constate que toutes les équipes ( sauf 1) , ont au moins un poste manquant, signe que cette CO était très piégeuse. On est finalement 7ième sur cette section et 2ième temps sur les 10 équipes de tête au final donc pas de perte de temps sur les leaders.

Retour sur les VTT pour 11km en raod book, avec toujours une section chrono au milieu. Pas de problème, on fait le 5ième temps sur cette section et le meilleur temps sur l’épreuve chrono.

Puis c’est parti pour une boucle en VTT’O , en course au score de 1h et des balises à tracer. Le circuit est beau et vallonné. Là encore, on essaie de rester groupé au maximum. Ju me laisse juste  faire un aller retour seul, de 150 m sur une monotrace. Punition immédiate : une crevaison lente  sur ma roue avant ! On boucle tout de même l’épreuve avec plus de 5′ de marge et tous les postes. On a le sentiment d’avoir fait une bonne VTT’O, mais on n’est que 18ième sur cette section, à 10′ des meilleurs. Ils ont du envoyer du très gros !

On continue à VTT, avec 9 km de suivi d’itinéraire. On doit s’arrêter pour regonfler mon pneu, et je roule prudemment car mon adhérence dans les virages est incertaine avec une roue avant qui se degonfle régulièrement. Malgré cela on ne perd pas beaucoup de temps sur les leaders.

On pose enfin les VTT, pour 7,5km de trail’O mémo. 13 balises + cartes à trouver sur ce circuit en boucle avec des aller-retour. Ju garde toujours son sac et ne faiblit même pas dans les côtes. Je « m’accroche » dans sa foulée et on ne se sépare pas, conformément au réglement, contrairement à des poursuivants, que l’on croise et qui se relaient pour aller pointer. Certains parleront de stratégie…Là encore on perd entre 2 et 4 minutes sur les équipes qui nous précèdent ( Broons, Griffons, et Chantonnay) et qui « ouvrent » le circuit; mais plus de temps sur certains poursuivants…On s’est pourtant bien tapé dedans et on y a laissé de bonnes cartouches.

A l’arrivée du trail, au moment de reprendre les VTT pour 4 km en road book, on ne peut pas faire autrement que de changer ma chambre à air car le pneu est complètement à plat.

Encore quelques minutes de perdues, ce qui nous renvoie à la 28ième place de cette section malgré un bel effort pour combler le temps perdu et un parcours sans fautes de Ju.

On pause les VTT pour une CO au score 1h dans un parc boisé.

La CO se fait en 2 temps avec 2 cartes de 10 postes chacune. Il faut d’abord faire une carte, revenir au départ et faire la deuxième.

Ju qui ne s’est pas économisé pendant tout le raid, toujours le sac sur les épaules, va pointer, mais on manque de jambes sur cette CO. Pas d’erreur d’orient. On boucle avec environ 3′ de marge sur l’heure, mais on laisse 2 postes pourtant faisaibles avec un peu plus de jus. On est 7ième sur cette section mais 4 équipes  font carton plein. On perd donc 30′ et là ça nous plombe pour le classement final.

Dernière section VTT de 2 km. On déroule tranquillement jusqu’à l’arrivée et l’épreuve de tir carabine. Cette épreuve nous avait coûté une place l’année dernière car les pénalités étaient importantes. Cette année, les pénalités ont été revues à la baisse et c’est tant mieux. De toute façon, on fait carton plein.

Au final, on est 5ième à 23′ des griffons (3ième) , , 38′ de Chantonnay (2nd) et 1h sur les Broons vainqueurs. Mais ces équipes ont aussi eu leur lot de déboire et sont normalement sur le podium.

Bilan : on s’est bien éclaté, sur une belle épreuve, rythmée, beaux parcours, bien organisée avec en prime tout le détail des chronos sur Chronoraid. On en oublierait presque la pluie qui nous a accompagnéedurant la journée.

A refaire !

LKT

4 Réponses

  1. 5 ème avec tout ce gratin… Bravo !
    Mais est-ce que ça n’irait pas mieux si vous choisissiez des boissons plus saines la veille ?

  2. Non, non Alamo, je pense même qu’il leur manquait une boisson le samedi soir, car je les ai déjà vus à l’œuvre sur une épreuve (du côté du nord79), je peux te dire qu’avec 3 verres de vin chaud dans le corps avant un départ, ils sont exceptionnels derrière….

    Un conseil Ju et LKT, ne changez rien à une méthode qui a fait ses preuves…..

  3. Salut les gars,
    c’était bien sympa ce raid dimanche dernier, vous auriez du accepter notre ricard du samedi soir!
    Dommage çà peut couter des places.

    A+ sur d’autres aventures.

    Gwen Puaud
    Chantonnay Raid

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :