L’Etang bourrins – raid d’orientation sauvage en terre Narbonnaise


Dans la même veine que « Tapas ou ça casse » raid sauvage en terre Andalouse, en 2006, le team FlyInoX a invité une dizaine de sportifs de divers calibres de sa connaissance à les rejoindre pendant la semaine de Pâques 2010, afin d’arpenter la pampa au sud de Narbonne, entre mer et collines, pour un raid d’orientation sauvage. Le camp de base de l’expédition se posant à Peyriac de Mer, en bordure de l’étang de Bages.

Pour baptiser l’évènement, plusieurs propositions toutes plus subtiles les unes que les autres avaient été faites : « l’étang Pipourtoa » « l’étang sont durs »…
« L’étang t’accule » à longtemps tenu la corde, mais a finalement été écarté en raison d’une évidente contrepèterie qui pouvait nous attirer les foudres de la Présidence de la République, au profit d’un plus consensuel : « l’étang bourrins ».

Quatre jours de repérages et de pose ont été nécessaires pour trouver quelques centaines de spots dans les endroits les plus pittoresques mais aussi parmi les plus inaccessibles, en s’appuyant sur la carte IGN du secteur. Philippe analysera d’ailleurs, très finement : « La carte au 1/25000° a été poussée dans ses derniers retranchements ».

Pour éviter une logistique trop contraignante ainsi que les risques de disparition, la validation du spot se faisait par la réponse à une question portant sur le « mobilier » en place.
Par exemple :  « Troisième mot en rouge sur la pancarte accrochée à la porte », « Inscription en dessous de la pierre sommitale », « Nombre de trous percés dans la ferrure métalique », « Hauteur de l’ouverture sur la façade Est »…

Une fois les spots repérés, les circuits ficelés, les cartes préparées, il ne restait plus qu’à lâcher les bourrins pour cinq grosses journées de folie à crapahuter à pied, en kayak et en VTT entre ciel et mer.

Récit en images

Publicités

5 Réponses

  1. hum!! trop bien , cette ptite semaine ensemble
    kankonrekomansse ?
    A+ Biz BEA

  2. c’est vrai que ça avait l’air « trop bien  » comme disent les djeun’s …

    j’suis encore plus vénère grave de sa mère, d’avoir pas pu pécho l’occaz d’y aller !

  3. il sont trop fort ces GO, ils nous font du très grand reportage,c’était un très grand moment de plaisir,de rigolade,de poste introuvable!! de jambes griffés,de bouffes,et taratata pour les absents,que des bon souvenir

    • et puis il y a tout ce qui ne figure pas sur ces photos et vidéos = les balises improbables de certains, les réclamations le soir autour d’un foie gras/asperges sauvages dantesque dans les vestiaires du club de rugby, les gros moustiques, les cours de réparations de VTT à l’arrache puisque le matos de certains date des vélos de Poulidor,les traversées/portage parce que c’est plus dans l’esprit….
      A vivre et à revivre !!!!

  4. Ah, si seulement tous les Homo sapiens de la planète pouvaient se transformer en barjots comme vous, qu’est-ce qu’on s’amuserait !
    Continuez……….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :