MégalO’night 2009


Le samedi 19 décembre, à l’heure où vous vous glissiez sous la couette, les Flying Avent’Hure sont partis gambader toute la nuit dans la forêt d’Azay-le-Rideau pour la MégalO’night. Toute l’équipe était présente sur la ligne de départ, à l’exception de Lolo, souffrant d’une complication zubrowkayenne suite à épine ricardo-calcanéenne mal soignée, qui avait  refourgué son billet à Kikos.

Même Magic Daniel était de la partie, croyant qu’on partait sur la « Cendrillon », petite course qui démarre au coucher du soleil et se termine à minuit. Il nous connaît pas bien, l’ôtre ! Pourquoi pas la « Petit Poucet » pendant qu’il y était ?!

Nan ! nous, ça serait la « Dracula« , de 22 h à 8 h05  le lendemain matin, ou bien ça ne serait pas…

Pour l’occasion, on alignait une équipe de bourrins hyper affûtés, surentraînés, chargés comme des mules au whisky 15 ans d’âge vieilli en fût de chêne, composée de Ju et LKT. Leur objectif : une bonne place au général, même si le niveau hyper relevé des équipes en présence faisait se peindre leurs visages de jolies couleurs verdâtres et envoyer LKT au cabinets plus souvent que de raison pendant les heures précédant le départ…

Et pis, les 6 zôtres qui avaient choisi de tourner ensemble : Vaness et Ze Perrine Machine qui verrouillaient d’entrée un podium féminin, puisque seulement deux zékips de gonzesses était inscrites. Et les deux sacrifiés de l’histoire : Kikos, chargé de l’option gérontophile, et Thierry, lié administrativement au boulet de dernière minute.

Avant le départ, on avait un peu de temps à tuer, puisqu’on avait prévu largeos pour la route en bagnole en raison des conditions météo plus qu’incertaines. Alors ça nous a laissé le temps de nous poser LA question, celle qui s’élabore dans une circonvolution secrète du cerveau reptilien de chacun, mais hésite à percer le voile de la conscience pour être clairement formulée. Cette question c’est : « Mais pourquoi je me suis inscrit à un truc pareil ? »

Poussés dans leurs derniers retranchements, chacun des membres de l’équipe a été sommé d’apporter une réponse. Ecartons d’entrée les réparties sans intérêt des deux mange-boules de l’équipe « compèt », genre :

… pour nous intéresser à des réponses puissamment argumentées :

Perrine, notre jeune recrue avança :

Daniel confirma l’erreur de casting :

Thierry expliqua, un brin métérologue :

Oliv, fataliste :

Vaness, laconique :

La palme de la répartie la plus philosophiquement étonnifiante revenant à Kikos :

à méditer…

Bon, la course, c’est toujours les mêmes conneries : des cartes, des balises, des boussoles, des frontales. Avec en prime, le froid, la neige en milieu de nuit (batterie appareil photo gelée -> plus de film), des bornes, encore des bornes, des heures dans la pampa à chercher à en cueillir le plus possible….

Au final, une belle cinquième place au classement pour les bourrins, en raison du plateau très relevé, mais pas de podium (y vont moins la ramener comme ça quand ils seront à deux grammes). Et un bon résultat aussi (15° ex-aequo sur 42) pour les 6 autres, tout le monde ayant été à la hauteur, les djeunes, les anciens, les gars, les filles, les aguerris, les néophytes, chacun ayant apporté sa contribution à la réussite sportive aussi bien que conviviale de cette petite virée hivernale nocturne en équipe.

Les bourrins pointent 71 balises en 9h38 et affichent 53 km au compteur.

Les filles finissent 1ères (sur 2 c’est plutôt pas mal) et terminent avec les 4 autres gars en 9h48, avec 62 balises et 51km. On jardine sur  5 balises qu’on finit par laisser, dont la 79 qui a été piquée.

En parlant de 79, nous n’étions pas les seuls Deux-Sèvriens présents. Il y avait les Bourdet Team du marais, avec qui nous avons voyagé, ainsi que les Rado, des gars du Nord, et aussi de nombreuses autres équipes d’habitués, vendéens notamment.

Une collation nous attendait à l’arrivée, qui ponctuait cette belle avent’hure sur le terrain de jeu des Ridel’s, organisée aux p’tits oignons.

Pour conclure en beauté cette virée, Daniel poussera le zèle jusqu’à planter sa caisse au rond-point de la Maaf, cinq minutes après avoir quitté le groupe au péage de l’autoroute.

Kelkes images prises avant que les appareils nous lâchent :

Compte-rendu de l’édition de l’an passé : MégalO’night 2008

Advertisements

6 Réponses

  1. c facile de se moquer des mecs qui se tapent dedans juska vomir à l’arrivée… bon cette fois c vrai on a failli ! mais fé iech’ je viens de voir les résultats, en fait, on avait 10h05 de course et là je refais la course : « bon on fé les 30,29,28 ? ben ça va être short non ? dac on rentre … » ben là on aurait pas du réfléchir!
    merde merde merde… mauvaise gestion … le mental a failli… va falloir qu’on se reprenne, mais bon cette semaine yavé plus de wisky alors ça explique des choses…
    ju ( lkt est surement d’accord …)

    • ben oui, faut arrêter de faire n’importe quoi en préparation physique, et même penser à ne pas se détruire le peu de jus qu’ils nous reste après la saison de raids. Non, parce que tiser toute la semaine sans foutre les running, et courir uniquement le we pour se mettre minable sur un 10 milles, un semi, une CO ou des grosses nocturnes, forcément y’a un moment où les jambes ne répondent plus, et la tête non plus…( mais moi j’voulais y aller sur ces balises, mais quand le président dit non…)
      Pourtant ,il parait qu’il y a une personne de l’assoce qui bosse dans le domaine de l’éducation physique et qui est bien placée pour donner quelques programmes de préparation à Ju…à moins qu’il ne l’écoute pas !

      • t’inquiete pas mon pepere et desolé pour ces 3 balises. Je me remets en forme a la montagne: une belle journée de ski; 1 pot de nutos et 1 bon apéro et une tartiflette, c ça la solution pr avoir la grosse caisse? A plus, ju

  2. Au dire de mon thérapeute, éminent professeur, chirurgien de star (à refais les dents de Joe star, les sacoches d’Amanda Lear et la boite à suchard de Johnny)

    Niveau référence je me sentais en confiance…

    Après avoir longuement consulté ma ligne de vie dans mes pieds, délibéré pendant 4 jours et 3 nuits durant, s’entourant des plus grands spécialistes du pied (Rosy la fétichiste, Soria la gothique et j’oublie de nombreuses maîtresses aux talons hauts).

    Il vint à me dire:

    Tu connais Beep Beep et le coyote?
    Oui répondis-je niaisement…
    Beep Beep cours à une vitesse qu’aucun de la fabuleuse assoc fly’ing avent’ houre n’ose rêver.
    Oui, OUI tu m’intéresses. (Je me voyais déjà entrain de semer des p’tits cailloux pour que LKT puisse suivra ma trace)
    Eh, bien Beep Beep il court sur la pointe des orteils! Sa féra 225000 Dollar Canadien!

    Je vais me porter partie civile avec Johnny et espère avec les dommages et intérêts offrir le repas de clôture du raid de l’année 2028.

    Mes épines vous remercie.

  3. Je n’avais pas encore pensé qu’on pouvait à la fois faire des dizaines de bornes dans la nuit, mais en plus se mettre dans la froidure extrème…car visiblement « ça caillait sa mère », à part sous le tee-shirt de Vaness !!! La prochaine fois que vous voulez dépasser la douleur pour prendre du plaisir dans ces conditions, dites le moi avant que je pense à vous en me glissant sous ma couatte…
    Ju, dans ces conditions, il faut mieux que tu essaies le fuel du Mc Cormick plutôt que le visky. Au fait, pas de problème avec ta boussole pouce ?

  4. bon d’abord merci……
    je n’es jamais eu froid a aucun moment, meme pas mal nul part, heu pas eu asser de borne et de neiges, pas tres droles meme des fois ces pas marrant du tout.
    meme apres avoir deplacer ma roue avant gauche a cotes du conducteur j’ai poasser une bonne nuit trop classe merci a tous les 5 thierry pour son soutien et des trucs qui dit mais qui serve a rien en faite (genre tu sais mois aussi j’ai mal mais depuis le debut, mais ces beau ….et blabalbalbalbla) la sa veux dire en language thierry mange boule depeche toi….
    je re signe encors pour d’autre aventure …
    meme avec le vieux et le fils
    petite dedicasse a ZPM la BRAVOT
    Et vanesssssssssssssss merci…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :