L’ultime C.O.


Pour la nuit de la Saint-Sylvestre, Titi, cuisinier aventurier voyageur, avait convié les moins frileux d’entre nous à un réveillon sportivo-gastronomique, dans un gîte perdu aux confins de l’Indre-et-Loir, à proximité du château de Noiré. C’est dans cette région qu’il avait passé la plus grande partie de son enfance et nous dûmes subir l’évocation de moult souvenirs avant de pouvoir passer aux choses sérieuses.

image1

Un repas composé des mets les plus raffinés nous attendait, mais il allait falloir avant tout le mériter. Et pour cela, une carte et une boussole furent données à chacun des convives afin d’aller quérir en pleine nature les différents plats – enfin plutôt des étiquettes symbolisant lesdits plats que notre G.O. ne voulait pas voir boulotés par quelque chien ou sanglier en maraude.

image9

La règle du jeu était simple : « tu mangeras ce que tu auras trouvé ». En préambule, un exercice d’adresse au palet, par une température négative, avec des moufles, devait permettre d’établir l’ordre des départs des concurrents.

image5

Les départs échelonnés furent donnés à la nuit tombante et toute cette troupe affamée s’égaya dans la campagne environnante. Après avoir triomphé des attaques de molosses, retrouvé leur chemin dans des labyrinthes souterrains, escaladé des arbres équipés de « clavetas », suivi des azimuts à l’arrache dans la pampa, les différents convives rentrèrent au port avec des paniers plus ou moins garnis, certains ayant même ramassé des mets improbables, pas prévus au programme.

Pendant ce temps Titi avait bien avancé la confection du repas et chacun fût mis à contribution pour achever la préparation, sous l’oeil bienveillant mais intransigeant du maître de cérémonie.

Les organismes avaient été soumis à rude épreuve, les papilles gustatives étaient en ébullition. Il devenait donc urgent de passer à table. Le repas se composait de :

canapés de foie gras sur leur pain grillé, accompagnés de tuiles au parmesan – champagne

huîtres chaudes et leur sauce ouanegaine – muscadet

petits ravioles de homard en duo

image6

fricassée de Saint-Jacques dans son nid de verdure

risotto aux truffes accompagnant des magrets de canard cuits sur lit de braises

fromages du pays châtelleraudais – Saint-Emilion grand cru

tiramisu

Ces agapes monopolisèrent toute notre attention et personne ne remarqua que les douze coups de minuit avaient retenti depuis belle lurette. Seul la symphonie des sonneries de portables nous rappelèrent que, ailleurs sur la terre, d’autres formes de vie existaient.

image7

Béa proposait ensuite une partie de « jungle speed » qui achevait de brouiller tout le monde et chacun partit bouder dans son lit…

LE REVEIL ON GUSTATIVE TO NIGHT
  
Après plusieures semaine de polémique, de recherche intenses et approfondies, de demandes exceptionnelles, via le ministère des armées, et celui de l’intérieur, pour avoir l’aval des images satellitaires « secret défense » de la région ouest châtelleraudaise, vu que les candidats ont fini dans un mouchoir de poche !!!!! et surtout qu’ils avaient chacun leur version, on s’aperçoit très bien que :
– la candidate « Béasmur » a battu le record du 100m,  aidée bien sûr par un tout petit chien
– le duo infernal Daniel-Pablo dit « le joker » ou « le pacseur de fenêtre » nous a gratifiés d’une figure équilibriste digne du cirque Gruss, à deux sur un VTT sur terrain instable !!!!
– notre seule équipe féminine Sandrine-Isabelle était plus souvent à faire un concours de jeu de lumière dans la pampa – non, non, les filles, une course d’orientation de nuit n’est pas un jeu d’ombres chinoises !!!!!
– et le couple de cette soirée Lydie-Olive, alors là !!! sur le diaporama on n’y comprend rien… On voit bien Olive avec son fameux pas de course reconnaissable parmi tout un troupeau de marathoniens, on dirait une danseuse d’Opérette !!!! et en plus, on distingue mal sur la photo, mais il a sur la tête comme une salade de poulpe ! ou bien un plat de tagliatelles à l’encre de seiche ! et notre Lydie nationale qui lui court après en lui criant : « reviens mon Olive, on a les mêmes à la maison »…

Donc voici le classement :

1 féminine = BEA
1 mixte = LYDIE, OLIVE
1 équipe masculine = DANIEL, PABLO
1 équipe féminine = SANDRINE, ISABELLE

Ils ont gagné la joie de profiter d’un bon petit repas et de connaître cet endroit ou j’ai passé toute mon enfance et mon adolescence.

   Merci à vous  

Titi, le cuisto baroudeur !!!!!!

Advertisements

2 Réponses

  1. Repas = 10/10 excellentissime ,merci titi !!
    Déco = 6/10 sobre
    Animation = 10/10 Pour une premiére orga ,not’ GOcuisto s’en est pas mal sorti même si qq déf.étaient limites (tiens les filles ????) ça c’est pour mettre un peu la pression!!!!!!Ah!ce ptit jeu ancestral vendéen (qui m’a plombé de 12minutes dans le froid) puis cette CO (escalade dans les arbres,champignoniére et chauves souris,attaque de chiens,chateau délabré aux mille portes,double buze,arbre sans tête)…j’en rêve encore
    Température = 2°/10 le jour « J » puis 39° les jours suivants…moi qui voulait m’entrainer pour la CO des Flying c’est raté..je vais encore être à la RUE!!!
    Bonanné les Z’amigos !!!

  2. Hiiiiiiiiiii y a que des menteurs et des tricheurs des cafteurs, des coureurs, des raideurs, des mangeurs, des re tricheurs, des lanceurs, des avioneurs (heu non) des vtteurs, des boussoleurs, des cartozeurs, des clavétateurs, ma soeurs, des mangeurs, des buveurs (sauf mois) pour finir des dormeurs avec des ronfleurs………………………….
    boinne année 200neuf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :