test CO « Rur-baine »


15 novembre 2008, les repérages pour le raid 2009 sont bien avancés et on continue à tester.

Aujourd’hui, c’est une CO-trail d’une dizaine de km ( la plus longue du raid ), sur un parcours mixte ville, chemins,et parfois champs et ruisseaux. En effet, depuis plusieurs semaines, il fait un temps de chien et certains chemins se sont transformés en ruisseaux et les gués sont infranchissables sans une bonne paire de cuissardes! Les chemins qui ne sont pas inondés sont très gras.

Dans ces conditions, Je mets 1h15 pour tout poser à moto ( faut dire que je suis une tanche avec cet engin!).

Je sens que les testeurs volontaires vont me bénir en voyant leur terrain de jeu.

Ju, Lolo et Bréva sont les premiers sur place. Lolo ouvre le bal à VTT ( toujours à cause de son épine alcoléo ricardienne qu’il entretient soigneusement pour avoir une excuse pour ne pas courir…).Il part tranquille vers le plus « urbain ». Il est suivi par Bréva , qui doit être notre étalon… pour avoir le temps des plus lents. Puis c’est le tour de Ju qui part à l’opposé comme une balle , préférant se manger un gros dénivelé bien gras, à froid.

Seb , un bon orienteur, et connaisseur du secteur, nous a rejoint et part prudemment vers la ville.

15 minutes plus tard,( tiens on les attend déjà…) Vaness et thierry arrivent. Thierry demarre vite et prend la même option que Ju. Vaness se recoiffe tranquillement,  choisit soigneusement les éléments de sa tenue, afin de partir avec un look impeccable…mais elle aussi à donf dans la côte pour aller bouffer Thierry.

Coup de tel à Olive, qui déclare forfait et préfère aller aux champignons. Même pas besoin que j’en rajoute…

Tout le monde étant parti,je pars trottiner et je  rejoins Ju à mi course, vers la balise 15, que nous recalons ensemble. Mea culpa Ju, t’as bien perdu 5 minutes sur celle Là.  Du coup les autres se pointent comme des mouches sur une m…,pour la pointer sans difficultés.

Un peu plus loin, j’aperçois thierry, s’engageant dans une belle côte, mais il n’y a rien à pointer là-bas…Il devait manquer de dénivelé sûrement !

200 m plus loin, c’est Vaness qui s’amuse dans les ronces et patauge dans la rivière. Qu’est ce qu’ils sont joueurs!

Sur le retour, J’intercepte Ju dans le village, qui prend le soin de jouer au touriste en visitant chaque recoin. Il a du oublié qu’il avait une carte !co-005

Retour au point de départ, Ju arrive, avec tous les postes en 1h14 et puis Seb qui a tourné dans le sens inverse en 1h04. Bréva arrive peu après en 1h27, lui aussi avec le pleinco-007 

et lolo en 1h40, mais avec 2 postes manquants car trop faciles à prendre en bord de chemin et Lolo a préféré couper à travers champ, ronces et barbelés, le vélo sur le dos ! Pas besoin de le bizuter, il s’en charge tout seul …co-002

D’ailleurs y’a encore un peu de travail physique à faire sur ce dernier membre de l’équipe , comme en témoigne la photo.

 

co-008Et maintenant, la longue attente commence. Thierry et Vaness sont encore sur le terrain, et la luminosité commence à baisser, la température aussi… c’est le silence autour de nous, même la nature retient son souffle. « Mais qu’est ce qu’y foutent, bon dieu ! » lance Ju , inquiet de ne pas voir sa chère et tendre rentrer.

Bréva est moins inquiet, et jubile à l’idée qu’il a foutu une grosse tôle aux 2 experts.

Il commence à faire nuit, et je dois partir ramasser les postes.

je les trouverai peut être, errant sur le parcours.

Je ramasse tout et rentre chez moi sans les avoir vus.

De la maison, je prend aussitôt des nouvelles.Ils sont sains et saufs, et ont trouvé une excuse à 2 balles pour masquer leur médiocrité, comme quoi ils avaient cherché un poste pendant 25 minutes, alors que tous les autres l’avait trouvé.

Enfin ils vont bien, physiquement au moins, car en se faisant largement battre par Bréva, leur amour propre a du en prendre un coup, et je les comprend !…

Au final, quelques détails à rectifier pour que ce soit nickel, les postes s’enchainent bien dans les 2 sens, et le parcours a été jugé agréable : Objectifs atteints .

Les moments forts de la course en images :

A perdu Ju !

 

 

ça baigne pour Vaness ! 

Convivialité quand tu nous tiens !

8 Réponses

  1. LKT t’as pas oublié de me décompter les nombreuses minutes que j’ai perdu à te recaler sur TA carte afin de REPLACER la balise 15 ?
    j’ten veux pas va ! elle était belle ta CO, de la grosse course comme j’aime… ARRRRRRRRRRRRGGG!!( c’est l’effet « plus d’platre » !)

  2. Ah, LKT, cette prose magnifique, cette élégance verbale, quel dommage que tu la mettes au service de laborieux loosers campagnards .
    Enfin ça doit être ça la charité, que veux tu, on ne se refait pas.
    Allez LKT go go go !!!! Le goncourt n’est pas loin.
    Bon sinon, les rigolos à part courir dans la nature, ils font quoi ?

  3. Merci , et c’est vrai que je fais dans le social !…

  4. j’aime bien les films, c’est bô un belle équipe qui s’aime. Beh, Olive, t’étais où????

  5. Je f’sais dans l’social avek ma dream team au complet : promenade en forêt aux champignons à une époque où tout le monde sait kil y’a pô d’champignons ; puis promenade en Audi TT qu’elle est même pô foutue d’aller dans l’ch’mins et kia tellement pô d’place dedans que ça affole les termites ke j’ai dans les g’noux…
    Et pis d’toute façon, cette CO, j’l’avais déjà faite : j’avais été le premier crash-testeur, cé donk moi ki ai essuyé les plus gros plâtres des balises placées approximativement par le fourbe LKT… Alors, v’nez pô pleurer, pour vous elles zétaient dans un un rayon de 200m autour du point indiqué sur la carte… c’est d’jà pô mal et ça en deviendrait presque trop facile…

  6. t’as raison , mon oliv, fo leur macher l’boulot aux jeunos… heureusement kt’es la pour débroussailler avant , façon sanglier , sinon y sraient toujours en train d’chialer les zotres!

    PS : audi TT, on s’embourgoise ou bien c’est l’âge?!…

  7. oh! l’autre y lui p’te le bras est maintenant il le console… attendez je cherche…je cherche…
    je recherche, c’est fourbe, marde, déjà cité, m’en fous l’auteur n’est connue que pour avoir fais une culture de termites in vitro.
    ( ° ) ( ° )

  8. ça fait plaisir de voir qu’on est pas les seuls à aimer se mettre dans l’eau en automne / hiver, ça me rappelle une balise humide pendant la 1ere sanglier night fever ou la CO pour le téléthon à Celles…. ou encore une ciste dans un lavoir … y’a pas, les sangliers ça aime l’eau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :