LKT


Qui se cache derrière ces 3 lettres mystérieuses ? D’abord, un prénom : Louis-Marie. C’est vrai que c’est pas facile à porter et on comprend mieux l’histoire du pseudo. Mais pourquoi LKT ? Pour le savoir, il faut revenir en arrière, dans la prime enfance du sujet.

t5-5t5-14

Le jeune Louis-Marie débuta très jeune une carrière de footballeur. Au début, tout semblait lui sourire, mais à voir sa mine sur la photo de dessous on comprend qu’il n’avait pas vraiment trouvé sa voie, dans ce sport collectif.

t5-2

Il s’essaya ensuite à la planche à voile, mais jamais il n’arriva à tirer un bord correct, s’explosant régulièrement dans les bouées oranges, qu’il faisait mine d’observer attentivement pour donner le change aux spectateurs massés sur la plage. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’il eut l’idée de pratiquer la course d’orientation, pensant qu’il trouverait les balises oranges aussi facilement que les bouées de la même couleur.

t5-8

Mais les seules choses qu’il trouvait facilement en C.O., c’étaient les sandwiches dans son sac à dos… Il se dit alors : « puisque j’y arrive pas tout seul, je vais faire des raids, comme ça mes coéquipiers trouveront les balises pour moi »

t5-12

Il recruta alors quelques lascars suffisamment impliqués dans les actions caritatives pour accepter de l’attendre en permanence.

1-an

Il fallut trouver un nom d’équipe. C’est finalement « Les Kilos Test » qui fut choisi, en référence à l’éthylotest, compagnon récurent de leurs rencontres avec la maréchaussée lors d’équipées nocturnes passablement avinées, et aussi un clin d’oeil à un membre de l’équipe qui accusait une surcharge pondérale des plus impressionnantes.

Ce nom étant ridiculement abracadabrantesque, ils le synthétisèrent bientôt dans ces 3 initiales qui ne cessent d’intriguer le monde sportif régional depuis presqu’une décennie.

Voilà, maintenant vous savez. Reste à découvrir quelques traits psychologiques caractéristiques du personnage.

t5-3

LKT s’est toujours pris pour une star de cinéma hollywoodien, affichant une préférence marquée pour Indiana Jones qu’il singe facilement après une ou deux bonnes bières.

t5-4

Cette fois-là, LKT voulait démontrer que c’est pas parce qu’on a des cuisses de grenouille qu’on n’est pas capable de faire tenir un bâton sur sa tête…

t5-16

Pas toujours très technique en VTT, terreur des circuits, il est à l’origine de célèbres carambolages.

t5-7

Encore un qu’est compèt dans c’t’assoce, et pas qu’un peu ! On le surprend ici en train de s’ouvrir une voie royale vers la victoire après avoir projeté dans un arbre une malheureuse concurrente dont le seul tort était de courir plus vite que lui.

t5-9

Très à cheval sur tout ce qui touche à la propriété privée, LKT s’apprête, sur ce document, à arracher à ses chiens la dépouille du guignol qu’il vient d’abattre parce qu’il courait sur ses terres – vêtu d’un collant ridicule, une boussole à la main – afin de le faire disparaître dans de la soude caustique.

t5-171t5-23

Lui aussi, l’assoce lui a fait du bien au niveau look. Il n’y a qu’a voir la photo de dessus, prise avant d’intégrer les Flying Avent’Hure…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :