Raid des Villes et des Champs (2004)


Deux équipes se déplaçaient pour cette première édition du raid des Villes et des Champs, sur une journée, autour de La Rochelle. Une fois de plus les Flyings choisissent le parcours le mieux adapté à leur niveau d’entraînement : parcours élite, 70 km. Le plus long bien sûr !
 
Départ le dimanche matin 8 h 30 sous un soleil de plomb pour 12 km de VTT hyper roulant le long du canal (26 km/h de moyenne malgré les embouteillages sous le tunnel obscur) pour rejoindre La Rochelle.
Déjà les premières crampes se font sentir dans l’ékip 2 (les garçons) alors que l’ékip1 (la mixte) déroule, c’est bon signe !

A suivre un parcours de 5 km de kayak de mer qui sera un véritable calvaire aquatique pour un des garçons qui chavirera 4 fois en attendant que les secouristes en scooter des mers viennent le sangler définitivement sur son embarcation !

Une fois tout le monde à terre, une C.O en ville de 15 km nous attend. La carte touristique fournie nous permet de tracer les postes avec une précision voisine de l’hectomètre… Le plein de balises étant effectué au bout de quelques heures, on rentre au PC sur le port pour effectuer le tir à l’arc, la tyro, le rappel, le pont de singe. 

Sur les franchissements, on retrouve Magic Daniel et Tomate qui sont nos fidèles cordmasters. Ils profitent de cette intrusion de l’autre côté du miroir pour nous faire effectuer des records de vitesse sur la tyro.

Pendant la neutralisation chrono entre les ateliers, les garçons en profitent pour effectuer une petite sieste réparatrice de 10 mn sur le parvis, épreuve plutôt pas mal réussie… Après plusieurs séries de coups pieds dans les côtes l’ékip1 réussit à les faire décoller pour le bike’n run reliant La Rochelle à Cheusse. Une perte du fléchage permet sur ce circuit d’essayer tout et n’importe quoi : aller-retour stérile dans un fouillis de ronces inextricable ; tentative de traversée à la nage du canal, le VTT à bout de bras, à 300 m du pont le plus proche, sanctionnée par une noyade et un demi-tour penaud ; escalade impossible du remblai vertical se soldant par une mémorable glissade punitive alors que le sommet n’était plus qu’à quelques centimètres…
 

 
Bref, gros manque de vigilance et de lucidité, du temps perdu, et surtout une balise ratée…

Le dernier tronçon à VTT où on envoie du gros nous permet de reprendre quelques place au général malgré une autre balise ratée ( mal placée sûrement…)

Au final, l’équipe mixte finit à la 8ème place et les garçons 11èmes, la différence se faisant sur le tir à l’arc où Ju frise le sans faute tandis qu’Olive rate de peu les spectateurs éloignés pourtant de plusieurs mètres de la cible !

Les vainqueurs de cette première édition sont les frères Robie et Jackson Lucas, vieux briscards du raid, organisateurs du raid de la Venise Verte sur lequel Olive avait connu ses premiers émois en 1997.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :