Dimanche 3 : Fin de l’étape 4 et repos.


Après 2 h d’attente à l’entrée de la grotte pour cause d’embouteillages, la spéléo dans les dragonnières de Bannes s’est déroulée sans encombres malgré quelques étroitures que Ju, à cause de sa largeur d’épaules, a eu un peu de peine à passer… Ils finissent quand même cette section à 22h.

Ils ont enchainé par la marche dans les canyons jusqu’à 5 h du matin, cherchant pendant près de 2 h le guide de via ferrata qui n’était pas là. Ils ont du téléphoner aux organisateurs pour leur signaler le problème, mais apparemment, l’organisation ne compte pas déduire ce temps du temps de course, même si ce retard lui incombe et que les raiders non seulement n’y sont pour rien, mais en plus y ont laissé du jus …Bizarre !

Après le canyon, ils se sont accordés une pause sommeil de 2 h et ils ont attaqué un VTT’O au petit jour. Ils attaquent fort et montent grosse plaque, surtout Thierry qui est « une machine avec son nouveau VTT  » selon Ju. Oliv a continué de son côté, à détruire consciencieusement le matériel. Après son VTT, il s’est attaqué au mulet ( ancien VTT de Thierry ) et a explosé la chaîne et un pneu, toujours dans son style aussi  » élégant »…Ils font finalement 7 balises sur 11, un peu à bout de forces, vers 13 h.

Thierry et Oliv ont les pieds pourris d’ampoules, « une boucherie » d’après Vaness. Vaness de son côté a des grosses douleurs à la cheville depuis plusieurs jours, ce qui la gêne beaucoup pour pédaler. Espérons que les soins du médecin pendant la journée de repos, la remettront un peu sur pied pour demain. Ju, lui tiens bien le choque, et ramasse ce qu’il trouve en chemin ( os, fossiles, bloc de montagne…) pour charger un peu son sac.

Les assistants aussi fatiguent, et Katia sortira la phrase du jour :  » Moi, j’aurais jamais 4 gosses du même âge… » Difficile mais pas impossible, mais quelle inquiétude pour la mère si ils se lancent dans une aventure comme celle-ci !

L’étape 5, Lundi matin vers 5h30, commence par du kayak sur 30 km, mais avant même d’avoir fini la journée de repos, les 4 flying avent’hure palfinger n’appréhendent pas trop cette épreuve, et sont déjà dans un état d’esprit très positif, pensant déjà à l’épreuve finale avant Marseille.

C’est sûr, si eux ne doutent plus, rien ne pourra alors les arrêter !

LKT

Publicités

3 Réponses

  1. suivons avec plaisir vos parcours journaliers.
    félicitons l’équipe de 6 pour les prouesses accomplies.
    bravo pour le classement!
    « les croulants »

  2. Mareseille approche et ca ..c’est que du bonheur !!
    Bravo a la Dream Team ..
    FredRoss

  3. Salut les super raideurs , c’est super pour votre perfe , continuer comme ça avec le moral car vous allez voir Marseille dans quelque jour

    nous somme tous à fond avec vous

    jean-luc ,anne,lucilleet léna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :