J 6 : Rock’n Roll


Hier soir, la marche orientation s’est bien déroulée,avec de beaux paysages au début,  Oliv ayant sûrement profité de cette épreuve pour prendre des azimuts « sanglier » dont lui seul a le secret. Mais la fin du parcours orientation dans le froid, et assez monotone s’est avéré un peu galère. Ils terminent cette section entre 23 h et minuit ce qui leur a permis de dormir 4 h , confortablement installés dans les tentes préparées par les assistants.

Ils sont repartis à 5 h 40 du CP 24 près de la garde Guérin  pour un canyoning de 10 km dans les gorges de la rivière Chassezac. ( CP 25 au début du canyon)

Rappels, sauts, toboggans, Oliv est dans son élément, et ils prennent du plaisir.

Il y a de belles vues aériennes des gorges sur : http://www.geoportail.fr/visu2D.do?ter=metropole coordonnées 3°56’35 » E, 44°29’10 » N.

La fin du canyon en marche aquatique est beaucoup moins intéressante, mais ils sortent du canyon vers 12 h 40.

Ils sont descendus jusqu’à Pied de Borne (CP 26 ).

Les assistants les récupèrent  et les transfèrent en camion juqu’à Naves ( CP 27 ).

Ils sont repartis 3 h ( 15h40) après, le temps de pose obligatoire, pour rejoindre, sous un soleil accablant, l’entrée de la grotte  des Dragonnières (CP 28) par de petits sentiers.

C’est peut-être beau, mais on peut aussi faire des rencontres inquiétantes, mais Thierry y est habitué lors de ses soirées festives hebdomadaires…

A la sortie de la grotte  (si ils ressortent un jour !) c’est le CP 29; Ils devront ensuite rejoindre Paiolive ( CP 30) et  retrouver les gorges de Chassezac pour une via cordata ( CP 31).

Ils rejoindront ensuite Katia et Brévael à Berrias ( CP 32 ), sûrement vers 22 h.

Ils enchaineront avec 27 km de VTT’O par le GR 4 en passant par le pic de Charnal, le col de Cize ( 537 m d’altitude ),

pour atteindre Salavas (CP 32 A).

De gros dénivelés en perspective !

Le dernier tronçon de cette 4ième étape, 9km en speleo et canyon sec, dans le ruisseau de Rieussec près de Chambon ( CP 32 B)  a été annulée par l’organisation car les concurrents l’aborderont trop tard.

Dommage, voilà ce qu’ils rateront :

 

Arrêt donc à Salavas , où ils profiteront d’une journée de repos dimanche, pour récupérer un peu et décompresser car les nerfs commencent parfois à prendre le dessus sur la raison, mais rien de grave.

Sympa leurs vacances !…

3 Réponses

  1. he mon gros babach des canoynés(olive) pour 1 fois tu t’es pas tromper de canyon!!!!!! et pas obliger de le reprendre a l’envere???? ton sponsor de la derniere minute gros a vous 6 ………..

  2. Dimanche au alentours de 10 heures profité de votre journée de repos pour aller à la messe, bruler 1 cierge ou deux… Et si vous bruliez le dossard des Mureaux, Une bonne journée de repos, que vos assistants vous gâtent, reprenez des forces et finissez en bombe.
    Vous êtes géniaux,….

  3. oh, le classement, laissé tomber les mureaux, ils bouffent des pissenlits, vous êtes 9 ieme et 2 ieme au raiders., Respect, c’est bluffant, avec 1 poil d’entrainement supplémentaire karine pourrais avoir peur….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :